80 % de l’huile de palme dans les carburants .

Total démarre sa bioraffinerie et va importer au moins 300 000 t d’huile de palme

bio-raffinerie-La-Mede
Suivi de chantier de la reconversion de la raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône – France). Vue aérienne du bâtiment du prétraitement (PTT) au centre, avec en fond l’étang de Berre ; décembre 2017 
© IMRE Nedim / TOTAL – Licence : Tous droits réservés

En dépit de la déforestation massive due à l’huile de palme, des accusations des associations et des agriculteurs français et de la future législation européenne, la nouvelle bioraffinerie de Total (La Mède) est entrée en service et a débuté son importation massive d’huile de palme.

Nous l’évoquions il y a quelques mois dans un article sur le déclin dramatique des orangs-outans à cause de la déforestation en Indonésie : alors que l’abrutissement d’un grand nombre d’internautes sur les réseaux sociaux les mène à accuser Nutella en relayant, sans aucun esprit critique, des vidéos d’orang-outan chassés de leur habitat, 80 % de l’huile de palme importée en France est destinée à être incorporée dans les carburants et plus précisément dans le gazole. Déjà, en 2017, la France, 7e importateur mondial d’huile de palme, en a importé 900 000 tonnes.

Et ce n’est que le début : Total a reçu, le 16 mai 2018, l’arrêté d’autorisation d’exploiter sa future bio-raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), installée sur le site historique de l’ancienne raffinerie de Provence qui a fermé en 2015. Après 3 ans de transformation, l’une des plus grandes bio-raffinerie d’Europe est entrée en production en juillet 2019.

« Il s’agit de la première bioraffinerie de taille mondiale en France et une des plus grandes d’Europe, vise à répondre à une demande croissante en biocarburants », indique Total. Elle a pour objectif d’importer de l’huile (végétale et animale) pour la transformer en carburant à destination des moteurs Diesel. Selon un communiqué de Total, « la Mède est autorisée à utiliser jusqu’à 450 000 tonnes d’huile végétale brute dans le cadre de son approvisionnement », sur une capacité de traitement annuel de 650 000 tonnes. Mais combien de tonnes d’huile de Palme ?

Au moins 300 000 tonnes d’huile de palme importées par an

« Dans le cadre d’un dialogue positif avec le Ministère de la Transition écologique et solidaire, Total a décidé de s’engager dans une démarche de progrès continu et prend l’engagement de limiter l’approvisionnement en huile de palme brute à un volume inférieur à 50 % des volumes de matières premières qui seront traitées sur le site, soit au plus 300 000 tonnes par an », indique Total. Ce qui pourrait représenter environ 15 % de la production de biodiesel française (2 055 000 tonnes produits en 2016 selon FranceAgrimer).

Or, « les Amis de la Terre constatent que l’auto-limitation à 300 000 tonnes d’huile de palme brute annoncée par Total est absente de l’autorisation officielle, ce qui permet à Total d’importer jusqu’à 450 000 tonnes d’huiles végétales brutes sans autre précision. Ensuite, Total essaye de faire passer des dérivés de l’huile de palme (PFAD, Palm Fatty Acid Distillates) comme un produit résiduel à caractère de déchet alors que le Ministère de l’Écologie a reconnu que son impact était le même que l’huile de palme brute (dans la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée). Total prévoit initialement d’importer 100 000 tonnes de PFAD mais pourrait en importer bien davantage (jusqu’à 250 000 tonnes) si l’entreprise était contrainte d’importer moins d’huile de palme brute. Il est très difficile d’avoir des chiffres précis car Total refuse de rendre public son plan d’approvisionnement mais l’approvisionnement en huile de palme, brute ou sous forme de dérivés, pourrait être de l’ordre de 550 000 tonnes par an », alerte l’association de défense de l’environnement, qui a déposé en vain « un recours contre l’autorisation d’exploitation délivrée à Total ».
A Lire Aussi : Comment économiser du Carburant en Roulant à L’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 5 =