BIEN DÉSINFECTER SON VÉHICULE

CORONAVIRUS : COMMENT BIEN DÉSINFECTER SON VÉHICULE ?

Par CNEWS – Mis à jour le 19/04/2020 à 18:42Publié le 19/04/2020 à 18:42PartagerTweet

 [Rodrigo Buendia / AFP]

En cette période de pandémie, la désinfection minutieuse des objets sur lesquels le SARS-CoV-2 pourrait survivre pendant plusieurs heures est essentielle. Outre le téléphone portable, les claviers d’ordinateur et les poignées de porte, la voiture doit également être régulièrement nettoyée.

En effet, si l’on en croit une étude menée par le site CarRentals.com en janvier 2019, l’intérieur des véhicules abriterait pas moins de 700 bactéries différentes. Le volant, l’objet que nous avons le plus souvent entre les mains au cours d’un trajet, logerait à lui seul environ 629 colonies de germes, ce qui le rend quatre fois plus sale que la cuvette de toilettes publiques. 

Les zones qui méritent un nettoyage consciencieux sont celles que nous manipulons le plus souvent : les poignées, le volant, le levier de vitesse, la console centrale et l’autoradio. Pour les surfaces non poreuses, des produits spécifiques sont facilement accessibles en grande surface. A défaut de nettoyant adapté, un simple savon ou un détergent peuvent faire l’affaire. Quant à l’autoradio, il peut être nettoyé à l’aide d’un coton-tige imbibé dans de l’alcool, ou avec un autre produit conçu pour les appareils électroniques. 

Même si on ignore, pour l’instant, si le virus peut survivre sur le tissu ou le cuir, les sièges peuvent aussi être désinfectés. Après avoir passé un coup d’aspirateur, le cuir peut ainsi être nettoyé avec un tissu microfibre et un savon pour cuir, tandis que les housses en tissu peuvent elles être passées à la machine. 

Un dernier objet doit être pris en compte dans ce nettoyage : les clés, sur lesquelles le SARS-CoV-2 peut survivre plusieurs jours selon certaines études. Elles doivent être essuyées après chaque utilisation, avec une solution contenant au moins 70% d’alcool ou une lingette désinfectante. 

Pour ceux qui souhaitent désinfecter les moindres recoins de leur véhicule, un nettoyage à l’ozone peut être fait par un professionnel. Ce processus innovant, qui consiste à activer une machine à ozone dans l’habitacle fermé pendant une demi-heure, a été mis au point par la société marseillaise CosmétiCar il y a plus d’un an, comme le rapporte Le Parisien. L’entreprise offre actuellement cette désinfection aux personnels soignants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 12 =