Soudain, on regarde les nuages autrement…

 

Ce Breton roule à l’eau de pluie

Vider une carafe dans le réservoir vous enverra direct au garage. Par contre, ajouter ce kit injectant de l’eau de pluie pourrait réduire la consommation et la pollution de votre voiture. Soudain, on regarde les nuages autrement…


Rain man. En général dans les titres de la presse, la Bretagne est plus souvent accolée à des problèmes de boisson que des solutions aqueuses. Pourtant, voilà deux fois que le journaliste du Télégramme rencontre Marc Renaudin, un Breton qui a installé le kit Eco-l’eau (ça ne s’invente pas) sur sa voiture, pour vérifier que tout va bien. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le sexagénaire propriétaire d’une routière de 138CV est ravi des économies :

depuis qu’il a installé cet injecteur d’eau, il y a presque trois ans, il gagne 300 km à chaque plein.

Avant le kit, il parcourait 800 kilomètres en sortant d’une station contre 1200 aujourd’hui. Pas besoin de calculatrice : le kit, vendu 480 €, est largement remboursé.

25% d’essence économisée. Et c’est parfaitement légal, confirme la PME Moteur.Bzh  qui fabrique ce kit et développe le système depuis 2012. « Il s’agit en fait d’apporter de l’eau sous forme pulvérisée pour améliorer le rendement du moteur », résumait-il au Figaro. Enfilez votre bleu de chauffe, voici les explications : un collecteur fixé au collecteur d’échappement est relié au réservoir d’une capacité d’un litre (eau de pluie ou déminéralisée), tandis que le diffuseur est relié à la prise d’air. Ainsi, l’air humidifié est aspiré par le réacteur avant son injection dans le moteur. La combustion reçoit plus d’oxygène, améliorant le débit de carburant injecté. En bout de ligne, le contrôle technique confirme qu’il pollue moins et chaque arrêt à la pompe confirme qu’il consomme 25% en moins.25% d’essence économisée.


L’info est bien connue des mécaniciens qui refroidissent déjà ainsi certaines flottes ou véhicules fortement sollicités. Certains constructeurs présentent des systèmes équivalents sur des supercars et l’envisagent à l’avenir. La seule contrainte pour les conducteurs reste de gérer l’apport en eau de pluie, tous les 1000 km environ. Si vous veniez à manquer de pluie, là encore, les Bretons pourront vous fournir en abondance.

Plus d’info et tarifs : eco-leau.com
Crédit photo : letelegramme.fr


Présentation du produit 
Grâce au bulleur, on vaporise ce mélange froid (air + brume d’eau) qui est aspiré et accéléré dans la chambre de combustion par l’admission d’air.

Résultat

Les moteurs deviennent propres et tout leur environnement ( Vanne EGR, turbo, Injecteurs, FAP etc…) .
Une baisse spectaculaire des gaz d’echappements(particules imbrûlées, CO, NOx).
La consommation baisse (10 % de puissance en plus, 20 % a 25% de consommation en moins*).
Effet refroidissant de jusqu’a 25% des gaz d’admission
La fin du cliquetis
Permet d’utiliser une essence de moindre qualité sans problème de fiabilité ni perte de performance du moteur (E85)
La consommation d’eau est d’environ de 200 ml pour 100 km parcourus soit une réserve (2l) de 1000 km.
Pour la BMW M4 GTS Il faudrait en moyenne 2900km pour vider un réservoir de 5l d’eau soit 172ml/100km.

Comment ça marche : Génération de la vapeur froide d’eau

 

Nous conseillons d’utiliser de l’eau de source de Pluie ou mieux de l’eau pure deminéralisée.


Installation

Le kit  peut être installé en 1 à 2H sur la plupart des moteurs de base sans modification majeure. Il comprend :
– un bulleur de 1 à 5 litres en polypropylène contenant le système de vaporisation  et 1 controlleur de niveau d’eau
– un boitier de connection .
– un diffuseur à raccorder sur l’admission d’air (perçage de la Durite d’admission) avec 1 collier de maintien.
–  Durite en silicone renforcé avec 2 colliers de serrage.
– divers connecteurs
– 1 kit de fixation


Bilan énergétique global d’un moteur à explosion
Sur 100 Joules contenus dans le carburant :
30 se transforment en travail
40 disparaissent dans les gaz d’échappement
20 sont emportés par le refroidissement
le reste se perd par combustion incomplète, réchauffement de l’huile, entraînement d’organes auxiliaires…. Visitez la Boutique Hybride4All

sa maison en Creuse avec seulement 3 000 €




Ecologique et insolite : comment Chloé a construit sa maison en Creuse avec seulement 3 000 €

 

Chloé Dequeker s'est construit sa maison semi-enterrée en utilisant beaucoup de matériaux de récupération. / © France 3 Limousin
Chloé Dequeker s’est construit sa maison semi-enterrée en utilisant beaucoup de matériaux de récupération. / © France 3 Limousin

Potière, pépinériste et sacrée bricoleuse, Chloé Dequeker sait tout faire ! En achetant seulement 3 000 euros de matériel, et avec l’aide de quelques amis, elle s’est construite une maison écologique à Ars, dans la Creuse.

Par AR

Nichée dans la nature qui l’a inspirée, à Ars dans la campagne creusoise, la maison de Chloé Dequeker est une aventure. Ce devait être un lieu d’accueil pour sa pépinière, c’est finalement son lieu de vie.

Hormis 1500 euros dépensés pour l’achat des carrelages et autant pour la membrane du toit, elle a tout fabriqué en une année, avec des matériaux de récupération, selon les principes des constructions écologiques.

S’adapter au terrain




« Elle est semi-enterrée car cela permet de garder la chaleur, de faire une maison bio-climatique. C’est le terrain qui a donné la maison aux sept côtés » sourit la potière et pépiniériste. Même avec le simple vitrage, le poêle à copeaux d’assurer que la température ne descende pas sous les 18°C.

Chloé Dequeker avait prévu une construction en paille. Mais elle s’est là aussi adaptée au terrain : « il y avait du bois à foison, tombé de la tempête de 99-2000 […] Il n’y a que les piliers autour de la porte et des fenêtre qui est du bois coupé, le reste, c’est du bois recyclé ». 

Pour les murs, elle a utilisé la technique du bois cordé, « une technique qui consiste à maçonner des murs comme un tas de bois », précise-t-elle.

Ecologique et insolite : comment Chloé a construit sa maison à 3 000 euros en Creuse
Interview : Chloé Dequeker, Pépinièriste, potière, architecte et bâtisseur Equipe : CAMP Marielle, COUSSY Pascal, RUISSEAUX Philippe

Grâce à des savoirs acquis dès l’enfance dans sa famille de potiers touche-à-tout, Chloé a presque tout réalisé seule, en organisant aussi une journée de chantier participatif, et en accueillant des volontaires étrangers.




Porte d’entrée d’une pépinière aussi hors norme que la maison, ce nid dédié à la nature se visite à l’occasion des portes ouvertes desJardins de Peyreladas. La prochaine visite aura lieu le 31 mars 2018.Découvrez Le système Hybride4All Qui permet de Faire des Economies sur tout les Moteurs Thermiques, quel qu’il soit: essence , diesel, GPL, Bio-éthanol.

 

Pollution de l’air, carburants, taxes, entretien, L’automobile coûte cher à l’environnement et aux Français. Conjuguez Economie & Ecologie…

Rouler à l'eau pour économiser du Carburant

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l'injection de vapeur d'eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d'info sur HTTPS://HybrideAeau.fr

Publiée par Moteur Eau sur Jeudi 6 décembre 2018

Moteur$.Bzh eco-leau.com : l’injection de vapeur d’eau, via ECO L’Eau, permet de ralentir l’usure prématurée des pièces moteur & apporte un plus au niveau confort de conduite : plus de couple, moins de sonorité moteur etc…
Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [🇫🇷 &
Concours des meilleures inventions françaises 🇫🇷]
Des entreprises, à l’image du groupe SUEZ, SCREG & COLAS, Les Ebénistes ALLOT etc… ont déjà adopté le kit Hybride4All En savoir Plus

 

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

un nouveau fiasco environnemental ?




Voiture électrique, un nouveau fiasco environnemental ?

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Jean Savary 

Voiture électrique, un nouveau fiasco environnemental ?




L’an passé, la Tesla Model S s’est arrogé la troisième place du marché français de la grande berline de luxe. Elle s’est mieux vendue que l’Audi A6, la Mercedes Classe S, la BMW Série 7 ou la Porsche Panamera. L’électrification du parc automobile n’est plus une hypothèse, elle est en marche et comme toute innovation, s’impose d’abord par le haut de gamme.

Et pendant ce temps, Carlos Tavares s’interroge sur la pertinence du tout électrique, assumant seul le rôle de Cassandre, celui du vilain râleur. Et c’est tout à son honneur si l’on songe que dans le même mouvement, le bonhomme engage à fond son entreprise sur cette voie hasardeuse mais obligée.

Le patron de PSA pose les bonnes questions.

 

Voiture électrique, un nouveau fiasco environnemental ?

Après avoir, au salon de Francfort 2017, qualifié de « folie », l’électrification du parc automobile planifiée par principe idéologique par les pouvoirs publics, il a réitéré au salon de Genève la semaine dernière : « Sommes-nous sûrs de ce que nous faisons ? s’est-il interrogé. Est-ce que l’on ne va pas se dire, dans 10 ans, que l’on a loupé quelque chose de fondamental ? » Cette marche forcée, et quasi réglementaire, vers la « watture » est-elle soutenable écologiquement ? Pourrons nous préserver notre indépendance économique et technologique face à la Chine qui a préempté les ressources minérales, fabrique les batteries, et convertit de force son marché automobile – le premier du monde.

« Il faudrait, dit Carlos Tavares, une approche à 360° avec la dimension énergétique, la dimension matières premières rares, la dimension empreinte carbone de la fabrication et du recyclage des batteries. Il y a de multiples questions qu’il faut se poser, d’ordre technologique, juridique, géopolitique. Pour toutes ces questions-là, je me demande qui aujourd’hui est en train d’assembler ce puzzle ? Il est important que quelqu’un le fasse. »

 Un puzzle pour l’Europe et ses gros doigts ?

 Qui assemble le puzzle ? Carlos Tavarès connaît la réponse



Découvrez Le système Hybride4All Qui permet de Faire des Economies sur tout les Moteurs Thermiques, quel qu’il soit: essence , diesel, Bioéthanol.

Pollution de l’air, carburants, taxes, entretien, L’automobile coûte cher à l’environnement et aux Français. Conjuguez Economie & Ecologie…
Moteur$.Bzh eco-leau.com : l’injection de vapeur d’eau, via ECO L’Eau, permet de ralentir l’usure prématurée des pièces moteur & apporte un plus au niveau confort de conduite : plus de couple, moins de sonorité moteur etc…
Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [🇫🇷 &
Concours des meilleures inventions françaises 🇫🇷]
Des entreprises, à l’image du groupe SUEZ, SCREG & COLAS, Les Ebénistes ALLOT etc… ont déjà adopté le kit Hybride4All En savoir Plus

 

Rouler à l'eau pour économiser du Carburant

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l'injection de vapeur d'eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d'info sur eco-leau.com

Publiée par Moteur Eau sur Jeudi 6 décembre 2018

 

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

Ce Radar qui flashe 32 véhicules en même temps




Le radar tourelle, qui flashe 32 véhicules en même temps, débarque sur vos routes en 2018

Un radar de nouvelle génération, capable de contrôler 32 véhicules simultanément, est testé depuis le 7 février à Marseille. 455 modèles seront déployés dans tout le pays en 2018.

Le nouveau radar Mesta Fusion de l’entreprise Idémia (ex-Morpho). (©Stéphane Compoint / Morpho)

Les automobilistes de Marseille (Bouches-du-Rhône) vont jouer les cobayes durant quelques semaines. Un radar de nouvelle générationle Mesta Fusion de l’entreprise Idémiaa été mis en service sur la rocade de la cité phocéenneà hauteur de l’échangeur Florian, mercredi 7 février 2018.

C’est la première fois qu’un radar de ce type, dit « radar tourelle », est testé sur le territoire français. Mais selon le site Internet Radars-auto.comle gouvernement prévoit d’installer 455 modèles en 2018.

32 voitures en même temps

Ce nouveau radar permet de contrôler « la vitesse de 32 voitures en même temps sur près de huit voies différentes, avec une précision de 1% », assure la brochure du fournisseur, lequel équipe déjà la moitié du parc de radars fixes dans l’Hexagone.

Outre ses fonctions de contrôle de la vitesse et de franchissement de feu rouge, Mesta Fusion ouvre la voie à plusieurs autres types de contrôles tels que : la circulation sur les voies interdites, les dépassements interdits, l’inter-distance, la basse vitesse, les obligations de tourner à gauche ou à droite, le téléphone au volant ou le non port de la ceinture de sécurité, etc.

Seulement deux fonctions… pour l’instant

Ce radar ultramoderne n’a pour l’instant été homologué que pour deux fonctions : le contrôle de la vitesse et le franchissement de feu rouge. « Doté d’une caméra haute résolution (36 millions de pixels, NDLR) et de puissants flashs, le Mesta Fusion permet en plus de lire les plaques sans erreur ni doute, et même de distinguer les types de véhicules », poursuit Idémia.

Un radar accompagné de leurres

A Marseille, cinq cabines ont été installées dans les deux sens de la nouvelle rocade L2, mais « une seule fonctionnera… sans que ce soit la même d’un moment à l’autre », rapporte 20 minutes. Les autres seront des « leurres ».

« Cela permet de maintenir la vigilance des conducteurs », explique à nos confrères de France Bleu Provence le Commandant Valérie Dijon, chef de la coordination de sécurité routière à la préfecture de police des Bouches du Rhône.

Il faut s’habituer à ce qu’il n’y ait pas tout le temps un radar au même endroit.

A raison de trois à cinq cabines déployées par radar, le site Radars-auto.com a calculé que plus de 1500 modèles (dont un bon millier de leurres) feront leur apparition cette année sur le réseau routier en France. Ils remplaceront à terme les radars feux rouges installés dans les villes.

Le radar Mesta Fusion d’Idémia : 

Des Paquebots Ecolos




[VIDEO] Le chantier STX de Saint-Nazaire présente son concept de paquebot à voile



Avec Silenseas, STX France veut montrer sa capacité d’innovation et sa prise en compte des questions environnementales.

|Modifié le 9 Mar 18 à 17:27
STX France révèle Silenseas (©Copie d’écran Youtube)

STX France est actuellement au Seatrade Cruise Global, qui se tient en ce moment à Fort Lauderdale, aux Etats-Unis. Le chantier naval nazairien a présenté un nouveau concept de paquebot à voile, baptisé Silenseas. « L’occasion pour le chantier de Saint-Nazaire de démontrer sa capacité d’innovation dans le domaine des économies d’énergie et de réduction de l’impact environnemental », estime le chantier dans un communiqué.

 

Ce n’est pas la première fois que STX France présente ce genre de concept : il y avait eu Eoseas en 2009. C’était un pentamaran pouvant embarquer 3 300 passagers et 1 000 membres d’équipage, avec plus de 1 000 m2 de panneaux solaires.

60 % de consommations d’énergie en moins

STX France a depuis poursuivi les travaux de recherche sur le principe de propulsion par voile, pour sortir Silenseas. D’abord, en couplant l’usage des voiles aux dernières technologies de propulsion et production d’énergie (LNG, batteries, automatisation) – ce dernier concept réduit sur des parcours Caraïbes de 60% la consommation d’énergie de propulsion, tout en permettant des performances « exceptionnelles » sous voiles (12 nœuds avec 15 nœuds de vent).

Ensuite en reprenant les codes du design de la navigation à voile, pour un bateau long de 190 m et doté de 150 cabines passagers., « Un navire élégant et racé qui crée une rupture dans l’architecture des paquebots actuels« .

Il offre une autre expérience de la croisière plus « éco-responsable » qui séduira un nouveau type de croisiéristes aventuriers et soucieux de l’environnement.

DEFI DU MOIS = produits d’entretien 100% écologiques




DEFI DU MOIS = produits d’entretien 100% écologiques

defi du mois-conso-durable

 

Un autre monde des produits d’entretien ménagers

Désinfecter du sol au plafond toutes les surfaces, tel est l’encouragement fait par la publicité pour les produits d’entretien à usage domestique. Cependant, les substances contenues dans nombre de ces produits sont bien souvent très aggressives pour la santé mais aussi pour l’environnement intérieur de votre domicile.

C’est qu’il y a une belle colonie de bactéries avec lesquelles on cohabite en harmonie sans même s’en rendre compte. Nous évoluons dans un écosystème, que l’on soit en forêt ou à la maison. Alors les produits qui promettent d’éliminer 100 % des bactéries présentes dans votre domicile promettent en réalité de favoriser le développement de bactéries plus fortes, plus résistantes, qui elles, s’acclimateront au produit et pourraient obliger l’organisme à s’adapter lui aussi.

Ainsi, sur consommer durable et consoglobe, cela fait longtemps que l’on prône l’usage de produits plus naturels, pour un résultat mesuré… Ci dessous, une recette simple qui, associant les élémentaires de la panoplie de l’entretien ménager écologique, vous permettra de disposer d’un mélange désinfectant doux, non nocif à l’inhalation et n’annihilant pas toute vie bactériologique…

Des économies sur le budget « produits d’entretien ménagers » :


Argument non négligeable, l’utilisation de ces produits, combinée ou seule, vous fera réaliser des économies financières.

Ces produits, moins transformés, sont généralement moins coûteux à produire, se présente sous une forme plus simple, minimisant souvent les emballages superflus, sont aussi non tributaire de la publicité. Ce dernier point n’est pas des moindres, car qui dit pas de budget pub pour promouvoir le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc ou le savon noir, dit également réduction du coût du produit…


La recette

Prenez un joli bocal assez grand. Placez-y les peaux des oranges et citrons que vous consommez, n’hésitez pas à en mettre beaucoup puis couvrez de vinaigre blanc. Laissez macérer pendant minimum deux semaines. Dans l’idéal, nous vous conseillons de laisser ainsi au repos plutôt 4 semaines. Le vinaigre va se colorer légèrement et prendre les parfums des agrumes. Placez ensuite le liquide filtré dans un vaporisateur à l’aide d’un entonnoir. Ajoutez une vingtaine de gouttes d’huile essentielle de citron aux propriétés assainissantes.

L’utilisation


Secouez pour mélanger afin de répartir l’huile essentielle. Vaporisez le nettoyant maison sur les surfaces à nettoyer et désinfecter et essuyez.

Pour une démarche vraiment écolo, utilisez des lingettes faites maison avec du tissu éponge ou encore des éponges japonaises appelées tawashis réalisées avec le tressage de collants ou chaussettes usagés.

Ce nettoyant désinfectant trouvera aussi sa place dans la salle de bain ou les toilettes. N’hésitez pas à laisser agir plusieurs minutes sur les robinets pour supprimer les traces de calcaire.

Notre avis

Pour nous, c’est testé et adopté ! Et il n’y a pas que son efficacité qui nous plait. Cela nous incite maintenant à retrouver le plaisir de savourer une orange (top pour la santé), à préparer des vinaigrettes au citron. Et puis c’est franchement joli pendant la macération, cela met de la couleur sur notre plan de travail.

A vous de jouer!

La recette pour faire vous même votre désinfectant/nettoyant multi-usage

Le matériel (idéalement) : 1 bouteille vide, contenance de 1 litre, un entonnoir, une cuillère à soupe et un verre.

SImple comme bonjour, les produits d’entretien ménager écolos sont efficaces, pas chers, et bien plus sains pour la santé et l’équilibre de votre domicile que les petites bombes industrielles dont les mérites exterminateurs sont vantés à la télé.

Les ingrédients : du bicarbonate, des huiles essentielles, du vinaigre blanc et de l’eau.

La recette : (à suivre dans l’ordre)

  1. 2 CS de bicarbonate de soude (détartrant, désinfectant, dégraissant) ;
  2. 1 l d’eau chaude :  mélanger ;
  3. mettre dans un verre, 1 CS de vinaigre Blanc d’alcool (détartrant, dégraissant, détachant) avec 1 à 3 C à soupe d’un mélange d’huiles essentielles (par exemple : 1 CS de citron, 1 CS de pin, 1 CS de tea tree et de cannelle);
  4. tout incorporer dans la bouteille;
  5. Secouer vigoureusement.

Cette histoire d’ordre est importante si vous ajoutez quelques huiles essentielles, qui doivent être diluées dans le vinaigre avant de rejoindre le cocktail final.

Chez moi, je n’avait pas d’huile essentielle mais je n’attache pas trop d’importance à la diffusion d’une odeur fruitée lorsque je nettoie quelque chose.

Conseil d’utilisation:

Ce désinfectant s’utilise sur toutes les surfaces à nettoyer et désinfecter. Bien secouer avant chaque utilisation.

Découvrez Le système Hybride4All Qui permet de Faire des Economies sur tout les Moteurs Thermiques, quel qu’il soit: essence , diesel, Bioéthanol.

Pollution de l’air, carburants, taxes, entretien, L’automobile coûte cher à l’environnement et aux Français. Conjuguez Economie & Ecologie…
Moteur$.Bzh eco-leau.com : l’injection de vapeur d’eau, via ECO L’Eau, permet de ralentir l’usure prématurée des pièces moteur & apporte un plus au niveau confort de conduite : plus de couple, moins de sonorité moteur etc…
Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [🇫🇷 &
Concours des meilleures inventions françaises 🇫🇷]
Des entreprises, à l’image du groupe SUEZ, SCREG & COLAS, Les Ebénistes ALLOT etc… ont déjà adopté le kit Hybride4All En savoir Plus

 

Rouler à l'eau pour économiser du Carburant

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l'injection de vapeur d'eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d'info sur eco-leau.com

Publiée par Moteur Eau sur Jeudi 6 décembre 2018

 

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !