«garées» dans une ferme française, Un « trésor automobile »

Arts et culture

60 voitures anciennes rares d’une valeur de 25 millions d’euros trouvées «garées» dans une ferme française

30/05/2019

60 voitures anciennes rares d’une valeur de 25 millions d’euros trouvées «garées» dans une ferme française

(Crédit photo à lire : XAVIER LEOTY/AFP/Getty Images)

Le rêve d’un collectionneur automobile a été découvert dans une ferme française du Poitou-Charentes. Soixante voitures de collection extrêmement rares ont été tirées de l’oubli, et leur valeur se chiffre en millions.

Sous des piles de vieux revues et journaux, ces joyaux précieux attendent patiemment, oubliés sous des hangars rouillés en tôle de fer ondulée depuis plus de 50 ans.

Les voitures ont été collectionnées à l’origine, des années 1930 aux années 1950, par Roger Baillon, un entrepreneur qui avait l’intention de les restaurer pour les exposer dans un musée. Lorsque son entreprise a fait faillite, il a été forcé de vendre la moitié de sa collection, les 60 voitures restantes étant entreposées dans des hangars sur la ferme. M. Baillon est décédé en 2004, et son fils Jacques, qui ne s’intéressait pas aux voitures, a hérité des « belles dormeuses », comme les appelait un commissaire-priseur d’Artcurial.

Après le décès de Jacques en 2013, les petits-enfants de M. Baillon ont été informés de leur héritage, et ils ont été stupéfaits, ne sachant pas que les voitures existaient encore. Ils ont fait appel au personnel d’Artcurial à Paris, à Matthieu Lamoure et à Pierre Novikoff, et la paire s’est ensuite arrangée pour mettre le trésor aux enchères en février 2015.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

« Ce genre de découverte n’arrive pas souvent. Je pense que vous vous lancez dans cette profession pour des découvertes comme celle-ci – c’est vraiment une mine d’or. C’est sans doute une découverte unique dans la vie », a déclaré le commissaire-priseur M. Lamoure, selon The Telegraph.

M. Lamoure a comparé la découverte à l’expérience de Lord Carrington et de Howard Carter en entrant dans la tombe de Toutankhamon.

« Je dois dire que lorsque nous avons découvert l’ampleur de la collection, nous nous sommes trouvés dépassés par l’émotion », a-t-il dit, selon le Daily Mail.

« Il s’agissait vraiment de réveiller la Belle au bois dormant. »

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

L’attraction principale de la vente aux enchères d’Artcurial était une rare Ferrari 250 GT SWB California Spider classée 13 fois sur la liste des 100 voitures les plus chères jamais vendues. Elle avait appartenu auparavant à l’acteur français Gérard Blain, puis a ensuite été vendue à son compatriote Alain Delon avant d’être retrouvée dans la ferme.

La Ferrari California Spyder de 1961, avec ses phares couverts, est l’un des 37 exemplaires du modèle. Les historiens ont pu documenter les 36 autres, mais celui-ci avait été considéré comme perdu. « Chaque exemplaire a été soigneusement documenté par les historiens, et celui-ci avait été considéré comme perdu. Nous l’avons trouvé », a dit M. Lamoure.

Le célèbre acteur français Alain Delon a été photographié dans la voiture avec les acteurs Jane Fonda et Shirley MacLaine. Ferrari est un nom légendaire dans le monde de l’automobile – et cette voiture est unique, car seulement 37 exemplaires de ce modèle ont été construits, ce qui la rend extrêmement rare.

Elle a été achetée à la vente aux enchères Artcurial Motorcars à Paris en 2015 par un enchérisseur téléphonique pour le prix total de 16,6 millions € – 18,5 millions $ US.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Une Maserati A6G Gran Sport 1956 avec carrosserie de Frua, l’une des quatre seules au monde, a été vendue pour 1,96 millions € (2,2 millions $), et une Talbot Lago T26 Grand Sport SWB 1949 pour plus de 1,7 million $ (1,9 million $).

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Le commissaire-priseur d’Artcurial M. Novikoff n’avait jamais vu autant de voitures exceptionnelles dans une collection auparavant.

« Bugatti, Hispano-Suiza, Talbot-Lago, Panhard-Levassor, Maserati, Ferrari, Delahaye, Delage. » M. Roger Baillon a sauvé ces voitures et a réussi dans sa tâche – retracer l’histoire de l’automobile à travers les plus beaux spécimens.

« Une telle collection ne peut qu’éveiller les passions de ceux qui aiment l’automobile, mais aussi celles des amateurs d’art et d’histoire. Jamais plus, nulle part dans le monde, un tel trésor ne sera découvert », a déclaré M. Novikoff au Telegraph.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Certaines des voitures ont été sauvées juste à temps, car l’exposition aux intempéries de certaines les avait fait rouiller, tandis que d’autres étaient pleines de vignes et de mauvaises herbes.

On ne peut qu’imaginer à quoi elles ressemblent toutes aujourd’hui – entièrement restaurées.

Vous pouvez visionner la vidéo de l’événement :

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 4 =