LE CORONAVIRUS DANS DES PARTICULES D’AIR POLLUÉ

DES SCIENTIFIQUES ONT DÉTECTÉ LE CORONAVIRUS DANS DES PARTICULES D’AIR POLLUÉ

Par CNEWS – Mis à jour le 26/04/2020 à 11:54Publié le 26/04/2020 à 11:53PartagerTweet

 Cette découverte pourrait expliquer pourquoi certaines régions du nord de l’Italie présentaient des taux d’infection nettement plus élevés. [MIGUEL MEDINA / AFP].

Dans une étude relayée vendredi 24 avril par le quotidien britannique The Guardian, des scientifiques italiens indiquent avoir détecté le coronavirus dans des particules d’air pollué. Ils veulent maintenant savoir si la pollution peut servir de véhicule au SARS-CoV-2 et contribuer ainsi à contaminer plus de personnes in fine.

Mais avant cela, la première étape de leur travail, qui est encore en phase initiale, va consister à déterminer si le virus peut réellement survivre sur ces particules fines polluées et, si oui, s’il est présent en quantité suffisante pour réellement provoquer une infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 3 =