+ VIDEO – Chacun à leur manière, Carrefour, Auchan et Casino ont annoncé cette année la fin du concept qui domine la grande distribution depuis les années soixante. Un tournant pour ces usines à vendre, vaincues par le développement de l’e-commerce et la méfiance croissante à l’égard de la consommation de masse.




Ce mouvement s’inscrit d’autant plus dans le sens de l’histoire que l’hypermarché n’est pas plus triomphant dans les économies émergentes. L’hyper a été supplanté par le « cash and carry » au Brésil.En Chine, le consommateur naissant pourrait passer du marché traditionnel à l’e-commerce sans s’arrêter à la case hypermarché. Selon une étude de Credit Suisse, les 20-30 ans dépensent déjà 20 % de leur budget achats en ligne. Partout dans le monde, la grande surface ne vivra désormais qu’adossée à des sites d’e-commerce.




VIDEO – Altarea Cogedim : quel avenir pour l’hypermarché ?

Philippe Bertrand
@B