le Portugal a généré 143 % de son électricité à partir des renouvelables

Le Portugal dépasse les 100% d’énergie renouvelable


Les barrages portugais ont fourni 55% de l’électricité du pays en mars. [Shutterstock]

En mars, le Portugal a produit plus d’énergie renouvelable qu’il n’en a utilisée. Mais le surplus d’énergie n’est pas utilisé, faute d’interconnexion entre le pays et le reste de l’Europe.

L’augmentation des capacités renouvelables est l’un des points clés de l’Union de l’énergie. Au mois de mars, le Portugal s’est plusieurs fois servi de la production propre, principalement éolienne et hydraulique, pour répondre à la totalité de ses besoins électriques.

Selon le gestionnaire du système de transmission, REN, la production d’électricité renouvelable a atteint 4 812 GWh en mars, soit plus que leurs besoins, qui se sont élevés à 4 647 GWh. Au total, cela équivaut à une production de renouvelable de 103,6 %, plus que le record précédent, 99,2 %, en février 2014.

Un nouveau record d’autant plus frappant qu’en mars 2017, les renouvelables n’avaient fourni que 62 % de l’électricité portugaise.


Claude Turmes, eurodéputé luxembourgeois Vert, s’est félicité de ces progrès « impressionnants », qui prouvent selon lui que l’UE devrait hausser son objectif en termes de renouvelables, actuellement fixé à 27 % d’ici 2030.

Des négociations à ce sujet sont en cours entre le Parlement, la Commission et les États membres. Les eurodéputés voudraient que l’objectif soit revu à la hausse pour atteindre 35 %, alors que l’exécutif et le Conseil rechignent à s’avancer au-delà de 27 %, malgré la baisse des prix de l’énergie propre.

La Commission pourrait cependant encourager le Conseil à trouver un compromis. Elle a en effet indiqué récemment qu’un objectif à 30 % serait tout à fait atteignable.


Selon l’association portugaise pour l’énergie renouvelable (APREN) et l’ONG ZERO, la production énergétique du mois de mars se traduirait par un « manque à émettre » de 1,8 million de tonnes de CO2 et une économie de 20 millions d’euros de quotas d’émissions.

Les énergies fossiles et les importations ont encore dû assurer la stabilité des réseaux pendant certaines heures, mais ces périodes ont été équilibrées par un surplus de production verte à d’autres moments.

En ce qui concerne le prix de l’électricité, c’est aussi une bonne nouvelle, puisqu’il devrait avoir chuté de 43,94 euros par MWh en mars 2017 à 39,75 euros par MWh cette année.

Isolement énergétique

Les efforts de décarbonation portugais sont toujours plus couronnés de succès, mais la place du pays, aux confins de l’Europe et avec l’Espagne comme seul voisin, pourrait freiner le développement de son énergie propre.

Les interconnecteurs, et en particulier les câbles électriques, sont un élément essentiel de l’Union de l’énergie pour assurer un vrai marché unique de l’électricité. Ils permettent en effet de faire circuler les surplus produits d’un État à l’autre en fonction de la demande.


Une fonction particulièrement importante pour le renforcement des capacités renouvelables, par définition instables et dont les possibilités de stockage sont encore insuffisantes.

One thought on “le Portugal a généré 143 % de son électricité à partir des renouvelables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 18 =