Si cette crise ne nous sert pas…

« Votre esprit est si incroyablement important pour la réussite ou l’échec de pratiquement tout ce que vous faites, pourquoi ne pas abandonner la haine, la colère, la jalousie, l’envie pour vous permettre de grandir et de voir par vous-même la réalité qui vous entoure ? »

97 % des antibiotiques sont fabriqués en Chine ; « Armageddon de la chaîne d’approvisionnement » avec la crise du coronavirus de Wuhan verra les fournitures de pharmacie américaines anéanties

Environ cinq mois avant que le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) ne sorte sa tête de l’eau, la Commission de révision économique et de sécurité américano-chinoise a tenu une audition [1] sur la dépendance croissante des États-Unis à l’égard des produits pharmaceutiques chinois.

Et l’un des sujets discutés — ou peut-être admis,

le fait que 97 % de tous les antibiotiques aux États-Unis proviennent de Chine.

Au cours de la discussion, Gary Cohn, qui était le conseiller économique en chef du président Trump à l’époque, a mis en garde contre le commandant en chef de mener une guerre commerciale contre la Chine parce que la Chine pourrait riposter en coupant simplement la fourniture de médicaments vitaux à nos ressortissants.

« SI VOUS ÊTES CHINOIS ET QUE VOUS SOUHAITERIEZ VRAIMENT NOUS DÉTRUIRE, IL SUFFIRAIT D’INTERROMPRE LES ENVOIS D’ANTIBIOTIQUES »

a déclaré Cohn, citant un rapport du ministère du Commerce montrant que presque tous les antibiotiques sont maintenant fabriqués en Chine.

C’est un coup de tonnerre résonnant dans le monde entier concernant les risques pour la sécurité nationale des USA, inhérents à une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, vu que l’origine non seulement des antibiotiques, mais de tous les autres médicaments, ainsi que de nombreux autres produits de consommation est d’origine chinoise.

En d’autres termes, en externalisant même notre système de médecine dans un pays communiste qui à bien des égards nous déteste, n’était vraiment pas une chose intelligente à faire.

Mais c’est là que nous en sommes actuellement près de six mois plus tard, alors que la guerre commerciale de Trump a coïncidé avec le déclenchement d’un nouveau virus mortel qui a le potentiel de devenir une pandémie mondiale. Nous le voyons déjà se propager aux quatre coins du monde,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 4 =