Elle va forcément donner envie en France

Cette mesure est testée sur deux portions de la principale autoroute autrichienne depuis le 1er août. Elle va forcément donner envie en France, mais est-elle vraiment utile ?


10 km de plus. Ne confondons pas, c’est en Allemagne que les autoroutes sont sans limite maximale de vitesse. Et encore, pas toutes. La règle conseille malgré tout de rouler à 130 km/h. En Autriche, la loi prévoit une vitesse limite équivalente à la nôtre. Pourtant, à la demande du ministre des Infrastructures, une expérimentation est conduite depuis le début du mois qui repousse de 10 km/h la vitesse autorisée.


Le test a lieu sur 60 km de l’autoroute qui relie Vienne et Salzbourg, axe majeur dont les portions visées comptent pas moins de six voies. La sécurité y est donc facile à garantir, les véhicules les plus rapides utiliseront la file la plus à gauche.

Need for speed. L’intention dévoilée par le gouvernement donnerait une bouffée d’émotion à nos concitoyens qui pleurent encore l’abaissement de nos nationales à 80 km/h : « Beaucoup de conductrices et de conducteurs veulent arriver plus vite à destination et doivent pouvoir le faire, déclarait le ministre. Les besoins de mobilité augmentent et les voitures comme les infrastructures sont de plus en plus sûres. »


L’avantage qui apparaît d’emblée pour les automobilistes est le même que celui réclamé par les combattants du 80 km/h : une réserve de vitesse pour pouvoir doubler les véhicules lents et les camions. La contre-partie immédiatement renvoyée par les associations citoyennes : une hausse des consommations et des émissions de pollution accrues sur la majorité des véhicules.


Les journaux autrichiens n’ont pas manqué de faire une règle de trois pour rappeler qu’en roulant 10 km/h plus vite, les conducteurs pressés vont gagner… deux minutes à l’arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 10 =