Finistère. Son invention permet de faire des économies de carburant

 

La flambée des prix de l’essence a mis en lumière Éco l’eau. Laurent Baltazar, installé à Huelgoat, en est à l’initiative. Son invention permet de consommer moins de carburant.

Laurent Baltazar est l'inventeur de la solution Eco l'eau.




Depuis un mois, l’activité a fait un bond de manière spectaculaire ! Actuellement, 80 % des demandes concernent des kits à installer soi-même ou chez un garagiste. Ce produit-là est disponible sous 10 à 15 jours. Pour une installation au domicile du client, les délais sont de six mois.

Le kit Eco l’eau peut être installé chez un garagiste.
Le kit Eco l’eau peut être installé chez un garagiste. (©Photo fournie par Laurent Baltazar)

Ce n’est pas la première fois qu’il fait face à un tel afflux de demandes. « J’ai déjà connu ça en 2012 avec une précédente hausse du prix du carburant mais aussi au moment de la Conférence sur le climat à Paris en 2015… »

 

Au-delà des particuliers, Laurent Baltazar cible aussi le marché des professionnels : artisans, commerçants, entreprises où le potentiel est énorme et la chasse aux coûts, en vigueur. Il conclut :

J’ai pour ambition de démocratiser mon système à tous les moteurs thermiques qui consomment moins de 10 litres aux 100 km ou à l’heure.

Ce n’est pas si mal.

Infos pratiques. Un kit de base à monter soi-même ou chez un garagiste coûte 299 euros.

Un moteur à eau de pluie pour réduire sa conso ?

Novembre 2015

COP 21 – Le dispositif, qui peut être installé sur tous les véhicules thermiques, permet d’économiser de 20 à 50% du carburant consommé.



Al’approche de la COP21, le dispositif écologique et économique d’un entrepreneur basé en Bretagne pourrait créer l’engouement. Le principe n’est pas nouveau, «il est connu depuis 1865!», précise Laurent Baltazar, chef d’entreprise de LBME.

«Le dispositif permet à un automobiliste de réduire de 20% à 50% sa consommation de carburant»

Laurent Baltazar

«Il s’agit en fait d’apporter de l’eau sous forme pulvérisée pour améliorer le rendement du moteur», indique l’entrepreneur qui commercialise son système depuis cinq ans. Le processus de combustion est plus efficace car la température de combustion est diminuée, explique Laurent Baltazar. Le kit, qui coûte autour de 300 euros, consiste à installer un système pour stocker l’eau dans un réservoir résistant au gel et situé sous le capot et qui injectera ensuite de l’eau dans le moteur. Le dispositif permet à un automobiliste de réduire de 20% à 50% sa consommation de carburant. DISPOSITIF En Vente ICI : https://hybrideaeau.fr/produit/kit-vehicule-leger/




Si le principe du moteur à eau existe depuis le XIXème siècle et n’est pas reconnu par l’Ademe, Laurent Baltazar développe ce système en 2012 après deux ans d’études. Installé à Besançon puis en Bretagne , il a  l’exclusivité de ce procédé en France et fait fabriquer le réacteur @eco-leau par une société Française.
Facturé à près de 300 euros, le moteur à vapeur d’eaupermet de réduire de 20 % environ la consommation en carburant et de plus de 30 % la pollution en particules fines récemment pointées du doigt par l’OMS.