Les Gendarmes ont une Nouvelle Arme

Les radars peuvent désormais traquer les conducteurs sans assurance

Par une simple lecture de la plaque d'immatriculation, policiers et gendarmes peuvent savoir si tel ou tel véhicule est assuré ou non.
Par une simple lecture de la plaque d’immatriculation, policiers et gendarmes peuvent savoir si tel ou tel véhicule est assuré ou non. | JOEL LE GALL / OUEST-FRANCE

Qu’ils soient maniés par les forces de l’ordre sur le bord des routes ou automatiques, ces appareils peuvent désormais repérer les conducteurs roulant sans assurance. Gare aux amendes. Elles promettent d’être salées.

Partout en France, les forces de l’ordre disposent, à partir d’aujourd’hui, d’une nouvelle arme contre les automobilistes roulant sans le macaron vert collé sur le pare-brise : le fichier des véhicules assurés, faisant « parler » les plaques d’immatriculation.

Par une simple lecture de cette plaque lors d’un contrôle routier ou d’une verbalisation par radar automatique, policiers et gendarmes peuvent savoir si tel ou tel véhicule est assuré ou non. Gare aux contrevenants ! Explications.

Qu’est-ce que le Fichier des véhicules assurés ?

Introduit par la loi de modernisation de la justice du 18 novembre 2016 et établi avec les sociétés d’assurance, ce fichier contient les informations relatives aux contrats d’assurance souscrits par les particuliers : immatriculation du véhicule, nom de l’assureur, numéro du contrat avec sa période de validité…

Testé d’abord à Paris et en région parisienne, ce fichier est désormais étendu à l’ensemble de l’Hexagone, « après un travail de vérification de sa fiabilité », explique la Délégation interministérielle à la sécurité routière.

Si un véhicule est flashé par un radar automatique pour une infraction d’excès de vitesse ou de franchissement de feu, le fichier des assurances est systématiquement consulté. | FRANCK DUBRAY / OUEST-FRANCE.

En quoi ce fichier simplifie-t-il le travail des forces de l’ordre ?

En cas d’interception d’un conducteur par les gendarmes ou les policiers, le fichier permet de vérifier immédiatement l’assurance ou la non-assurance du véhicule.

Si un véhicule est flashé par un radar automatique pour une infraction d’excès de vitesse ou de franchissement de feu, et qu’un avis de contravention est envoyé à son propriétaire après les vérifications d’usage, le fichier est systématiquement consulté aussi.

Les fausses vignettes ne passent donc plus inaperçues, ni même l’argument maintes fois utilisé d’une attestation en cours de renouvellement… À noter que les engins militaires, les engins agricoles et les véhicules en plaque diplomatique échappent, eux, à ce contrôle.

Et pour réduire votre Consommation de Carburant, Vous avez Eco-Leau

Les gendarmes traquent les oublis de clignotants

Lundi 14 octobre 2019 à 3:10 – Par Timour OzturkFrance Bleu Drôme Ardèche

Sur les routes d’Ardèche, votre oublie de clignotant vous coûtera une amende forfaitaire de 35 euros et 3 points sur votre permis cette semaine.

Des gendarmes de la brigade motorisée de Tournon
Des gendarmes de la brigade motorisée de Tournon © Radio France – Timour Ozturk

Ardèche, France

Quand je dépasse, quand je tourne, quand je m’arrête… je mets mon clignotant. Le risque en cas d’oubli c’est l’accident. En Ardèche où le nombre de morts sur les routes est en forte augmentation cette année, des contrôles de gendarmerie spécifiques sont organisés. 

La semaine dernière il s’agissait de prévention. Cette semaine les gendarmes verbalisent ! Votre oubli de clignotant peut coûter une amende forfaitaire de 35 euros et 3 points sur votre permis. 

LIRE AUSSI

Et pour réduire votre Consommation de Carburant, Vous avez Eco-Leau

Les Radars fixes vont sanctionner un autre type d’infraction

Radars fixes : les véhicules sans assurance seront bientôt sanctionnés

Les véhicules qui seront flashés par des radars fixes vont être bientôt comparés au fichier des véhicules assurés. Un moyen de lutter contre ces pratiques très nombreuses.

Publié le 7 Oct 19 à 16:59

Les véhicules qui sont flashés seront bientôt contrôlés au niveau de leur assurance.
Les véhicules qui sont flashés seront bientôt contrôlés au niveau de leur assurance. (©Adobestock)

La chasse aux véhicules non assurés continue. D’ici fin octobre 2019, les automobilistes flashés par un radar fixe seront également contrôlés au niveau de leur vignette verte ! 

Objectif : lutter contre les conduites sans assurance qui concernent plus de 700 000 véhicules, selon une estimation de l’Observatoire interministériel de la Sécurité routière.

Une mesure qui fait suite à celle testée en région parisienne depuis le 4 juin 2019, avant généralisation dans le pays : le contrôle de la plaque d’immatriculation par les forces de l’ordre, qui peuvent accéder au fichier des véhicules assurés (FVA).

Une phase de prévention

Concrètement, si le véhicule est flashé par un radar pour excès de vitesse ou à un feu rouge, lors de l’établissement automatisé du PV au Centre national de traitement, à Rennes (Ille-et-Vilaine), la plaque sera contrôlée et comparée au fichier des véhicules assurés, constitué à partir de l’immatriculation, du nom de l’assureur et du numéro du contrat mentionnant sa période de validité.

Dans un premier temps et dans un souci de prévention, il n’y aura pas d’amende. Contactée par actu.fr, la Sécurité routière indique : 

Les propriétaires des véhicules contrôlés recevront un courrier d’information les invitant à régulariser leur situation.

Cette période de prévention devrait durer trois mois, avant une automatisation du système pour chaque contrôle de radar fixe, et contravention le cas échéant, souligne la Sécurité routière, qui indique communiquer officiellement sur le sujet d’ici quelques jours.

Le décret modifié, lui, a été publié au Journal officiel le 7 octobre 2019.

1200 radars tourelles d’ici fin 2020
Après la vague de destruction de radars dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes, le Gouvernement a souhaité déployer les radars nouvelles générations, dits radars tourelles, avec comme objectif l’installation de 400 de ces radars d’ici la fin de l’année et 1 200 radars d’ici fin 2020, selon l’estimation dans le projet de loi de finances 2020. Déjà en cours de déploiement, ces nouveaux modèles, à peine installés, font déjà l’objet de destructions, comme le constate certaines rédactions locales d’actu.fr.
Selon Les Echos, les recettes des radars attendues au global sont donc en forte baisse cette année. Elles devraient être de 500 à 600 millions d’euros en 2019, alors que le gouvernement tablait sur plus d’un milliard d’euros. Pour 2020, il mise sur environ 730 millions d’euros.


LIRE AUSSI


Et pour réduire votre impact Ecologique, il y a Eco-Leau :

Les Voitures électriques, dont une tesla, Prennent Feu

Thouars. La voiture électrique en cours de chargement prend feu à la mairie

img_5446-718859

Le feu s’est déclaré vers 4 heures ce jeudi 12 septembre 2019. Deux véhicules ont été ravagés par les flammes.

Cliquez ici pour lire la suite

Autre Fait :

11 tonnes d’eau et un « conteneur spécial » utilisés pour éteindre une Tesla en Autriche

Il y a quelques jours à peine, la NHTSA a annoncé qu’elle ouvrait une enquête sur l’utilisation de la fonction « Smart Summon » de Tesla. Puis, il y a quelques heures à peine, nous avons signalé qu’une pétition avait été présentée à la NHTSA alléguant que Tesla utilisait des mises à jour logicielles en direct pour couvrir des problèmes dangereux avec les batteries.

Aujourd’hui, nous vous rappelons que ce n’est pas parce que la NHTSA a commencé à s’améliorer que Teslas n’a pas cessé de prendre feu dans le monde entier. L’exemple le plus récent vient de l’Autriche, où après qu’une Tesla a été impliquée dans un accident et a pris feu, les pompiers ont dû utiliser un conteneur spécial pour transporter les restes du véhicule et la batterie.

Selon une version traduite de cette information d’ORF News, un conducteur de 57 ans a perdu le contrôle de sa Tesla et a percuté un arbre, après avoir frappé la rambarde de sécurité. C’est alors que le véhicule a pris feu.

Le conducteur a eu de la chance, car « les gens qui sont passés sur les lieux de l’accident ont fait sortir l’homme du véhicule et ont appelé les services d’urgence ».

Pour éteindre l’incendie, la rue a dû être fermée et les pompiers ont dû faire venir un conteneur spécial pour refroidir le véhicule. Le conteneur contenait 11 000 litres (11 tonnes) d’eau et a été conçu pour éliminer le plus grand risque en cas d’accident de véhicule électrique, à savoir l’incendie de la batterie.

La batterie Tesla est montée sous le véhicule et contient des acides et des produits chimiques qui peuvent facilement s’échapper en cas d’incendie, mettant les pompiers en danger.

Voici le problème : selon l’article, il faut environ 11 000 litres d’eau pour éteindre une Tesla en feu, mais un véhicule de pompiers moyen ne transporte qu’environ 2 000 litres d’eau.

Le porte-parole des pompiers, Peter Hölzl, a averti que la voiture pouvait encore prendre feu jusqu’à trois jours après l’incendie initial.

Le conteneur utilisé est censé convenir à tous les véhicules électriques courants. Il mesure 6,8 mètres de long, 2,4 mètres de large et 1,5 mètre de haut, il est (évidemment) étanche et pèse trois tonnes.

Nous espérons que la NHTSA examinera attentivement ces photos, car il est devenu évident que le problème des incendies est très réel et très dangereux pour les Tesla. Nous ne pouvons qu’espérer que l’agence agira avec l’opportunisme nécessaire pour régler rapidement un problème qui met des vies en danger chaque jour.

SUR LE MÊME SUJET

Et pour réduire votre impact Ecologique, il y a Eco-Leau :

Nouvelles attaques des radars tourelles

Publié le 05 septembre 2019 – Par Nicolas – Catégorie: Les radars en général

Les radars tourelles attaqués à coups de fusil

Les radars tourelles attaqués à coups de fusil

Comme leurs prédécesseurs, les radars tourelles installés depuis début juin en remplacement des radars fixes détruits ces derniers mois subissent de nombreux actes de vandalisme. Mais un nouveau type d’attaque se fait de plus en plus fréquent.

Attaqués à coups de fusil

Au cours de ces dernières semaines, au moins trois radars tourelles ont été la cible de coups tirés à l’arme à feu.

A la fin du mois de juillet, c’est le radar installé sur la route entre Marseillan et Mèze dans l’Héraut qui a reçu un impact de balle de gros calibre laissant un trou béant dans la fenêtre basse de la cabine.

Quelques jours plus tard, toujours dans le même département, le radar de Servian sur la route entre Béziers et Pézenas a, lui aussi, reçu plusieurs coups de feu.

Enfin, la semaine dernière, c’est en Haute-Loire sur la nationale reliant Le Puy-en-Velay à Brioude que la cabine du radar tourelle a essuyé deux coups de fusil.

coups de fusil sur le radar tourelle de servian

Vers une multiplication de ces actes?

Les attaques à l’arme à feu sur les cabines radars ne sont pas une nouveauté, ces dernières années, de nombreux radars fixes en ont fait les frais mais le rythme semble s’accélérer avec les radars tourelles.

Une recrudescence qui s’explique certainement par le positionnement en hauteur des cabines.

Comme les radars tourelles sont installés sur des poteaux de plus de deux mètres, cela les rend bien plus difficile à mettre hors-service avec simplement de la peinture ou des sacs poubelles puisqu’il faut masquer les caméras de prise de vue qui sont installées tout en haut de la cabine à quatre mètres du sol.

Les dégradations plus extrêmes deviennent donc plus fréquentes. Et notamment les tirs à l’arme à feu qui semblent aussi facilités par cette position en hauteur.

En effet, avec les radars fixes classiques, les cabines sont à hauteur d’homme, les tirs se font donc à l’horizontal ce qui présente toujours un risque de ricochet de la balle. Avec les radars tourelles, le tir s’effectue vers le haut ce qui limite ce risque…

Ajoutons à cela le fait que les cabines semblent plus difficiles à incendier, et l’on comprend vite que même s’ils sont beaucoup plus bruyants, les coups de fusil sur les radars tourelles risquent de se multiplier.
A voir aussi :

Une Façon Originale de réparer des Pneus

Il voulait réparer ses pneus avec des pansements

Pansement
Police Mission Viejo – page Facebook

En Californie, un conducteur a été arrêté alors qu’il essayait de réparer les pneumatiques totalement troués de son SUV avec des pansements.

S’il existe certaines techniques pour réparer temporairement un pneu crevé, les pansements n’en font pas partie. C’est pourtant celle choisie par un conducteur, en Californie (Etats-Unis), rapporte la police sur sa page Facebook.

Tôt ce mardi 20 août, la police de la Mission Viejo a été alertée par le comportement étrange de cet automobiliste de 26 ans. Avec des pansements, et de la gaze, il essayait de protéger les trous béants dans les pneumatiques de son SUV Mercedes. Les pneus étaient complètement à plat et déchirés.

Pneumatiques
Mission Viejo police – page Facebook –

Les photos publiées par la police montrent que l’homme avait comblé les trous avec de la gaze. La police a interpellé le conducteur, visiblement sous l’emprise de drogue. L’homme n’avait cependant pas causé d’accident.

A Lire Aussi : Comment économiser du Carburant en Roulant à L’eau

Pourquoi N’en Parle t’on Pas ?

Forêt amazonienne

©Belga Images

ACTU21/08/2019Audrey Vanbrabant

Depuis 16 jours, la forêt amazonienne brûle. Sur les réseaux sociaux, les citoyens se plaignent de ne pas être au courant. Pour eux, un seul coupable : les médias.

Une nouvelle fois, les réseaux sociaux démontrent leur puissance et leur portée. Plus nécessaire de prouver que ceux-ci sont devenus l’un des meilleurs moyens de s’informer de ce qu’il se passe à l’autre bout du monde. Depuis plusieurs heures, c’est le hashtag #PrayforAmazonia qui inonde Twitter, Instagram et Facebook. Les internautes, photos à l’appui, rappellent que la forêt amazonienne est en train de brûler et ce, depuis deux semaines déjà. Tous rappellent également que s’ils ne se révoltent que maintenant, c’est parce qu’ils ne savaient pas. Et s’ils ne savaient pas, c’est parce que les médias n’ont pas correctement fait leur boulot et ne les ont pas tenus informés de la situation.

 Miss Ivєs@_miss_ives_

La forêt amazonienne, poumon de la planète, brûle depuis 16 jours et aucun media mainstream n’en parle.

Le monde pourrait s’effondrer qu’on mourrait dans l’ignorance la plus totale de ce qui nous arrive.

Par contre, la luxation du bras de Brigitte…#PrayforAmazonia

Voir l'image sur Twitter

5 56903:33 – 21 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité5 465 personnes parlent à ce sujet

Nathan Picard@NathanPicard13

Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. On vit dans un monde ultra connecté, on a des chaînes d’infos live par milliers, mais qd un écosystème indispensable à notre survie part en fumée, personne n’en parle. Ya un truc qui a merdé quelque part. #PrayforAmazonia #amazonie

Voir l'image sur Twitter

1 77706:07 – 21 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité1 588 personnes parlent à ce sujet

Les citoyen.ne.s n’ont pas tort. Un rapide détour sur le moteur de recherches le plus utilisé du monde le prouve. Les rares articles qui mentionnent l’incendie qui ravage actuellement « le poumon de la planète » ont été écrits il y a quelques heures seulement. Ces médias sont français (Le FigaroFrance Soir) ou anglais (Blasting News). En Belgique, rien à l’horizon (chez Moustique non plus, on ne va pas se mentir). Mais tous risquent de s’y atteler maintenant que la colère des citoyens gronde.

Faute avouée ?

Pour pallier notre manquement, voici donc ce qu’il se passe. Depuis le mois de juillet, la forêt amazonienne est en proie aux flammes. Les images sont aussi spectaculaires que tristes. Les violents incendies détruisent tout sur leur passage, surtout du côté brésilien. Lundi 19 août, le ciel de Sao Paulo était noirci par la fumée. Santiago Gasso, chercheur de la Nasa, expliquait que ces violents incendies avaient généré une couche de fumée couvrant une superficie d’1,2 million de km². Celle-ci expliquerait la couleur de ciel de la ville lundi. « La fumée ne provenait pas des incendies de l’État de Sao Paulo, mais de feux de forêts très denses et très étendus qui sont à l’œuvre depuis plusieurs jours dans l’État de Rondonia et en Bolivie », a déclaré une météorologue au quotidien brésilien O Globo.

JAROLD @jeveuxdeleau · 23 h

Bon on s’est bien amusés mais ça fait 16 jours consécutifs que l’Amazonie, poumon de la terre, est en feu, c’est peut-êtrele temps d’en parler non ? #PrayforAmazonia

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter

JAROLD @jeveuxdeleau

La ville de São Paulo plongée dans l’obscurité en pleine journée à cause des nuages engendrés par les incendies pourtant situés à des kilomètres #PrayforAmazonia

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter

22601:33 – 21 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité167 personnes parlent à ce sujet

Cette catastrophe est, en grande partie, due aux sécheresses qui touchent le monde depuis le début de l’été. Mais aussi à la déforestation accélérée orchestrée par le nouveau président brésilien, le climato-sceptique Jair Bolsonaro. Pourtant, celle qu’on surnomme « le poumon vert de la planète » absorbe à elle seule 14% du CO2 atmosphérique mondial. La forêt amazonienne est le seul écosystème à être capable de le faire. Jusqu’à présent, des centaines d’hectares sont partis en fumée. Seules d’importantes pluies pendant plusieurs jours pourraient calmer les flammes. Ce qui n’est, pour le moment, pas au programme de la météo.Tags: 

A Lire Aussi : Comment économiser du Carburant en Roulant à L’eau

C’est du déjà vu…

Grandes marées : des voitures piégées par la montée de l’eau à Paimpol

Vendredi 2 août 2019 à 16:00 – Par Annaïg HauteFrance Bleu Breizh IzelFrance Bleu Armorique

Trois voitures se sont retrouvées piégées par la marée, ce jeudi, à Paimpol (Côtes-d’Armor). Une scène insolite immortalisée par l’équipe d’un bar de la ville !

Les voitures se sont retrouvées piégées par la montée de l'eau à Paimpol
Les voitures se sont retrouvées piégées par la montée de l’eau à Paimpol – Le Cruckin bar DR

Paimpol – France

Le phénomène des marées n’est pas encore connu de tous… Alors que des grandes marées ont lieu tout le week-end, des automobilistes en ont fait l’amère expérience, ce jeudi, à Paimpol. 

Elles s’étaient garées à marée basse à Poulafret, et ont été piégées par la montée des eaux. De quoi surprendre les volatiles qui passaient par là, comme le montre ces images immortalisées sur la page Facebook du Cruckin Bar.

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est jpg-goutte-1-213x300.jpg.

un dispositif qui diminue la consommation de carburant & la POLLUTION grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 


Vous en Rêvez ?

Une Lamborghini à 18 000 euros
Une Lamborghini à 18 000 euros

BUZZ

Et pendant ce temps là, il construit une Lamborghini… avec son imprimante 3D

La filière plastique n’aura jamais de cesse de nous étonner, un physicien américain a conçu et imprimé lui même, pièce par pièce une Lamborghini et le résultat est ouf !

Mar. 23 Juillet 2019 par Team Mouv’

Fallait y penser, pas trop de thunes, du temps, beaucoup de temps…Investissez dans une imprimante 3D et toi aussi imprime ta voiture !.Sterling Backus, un physicien très calé en nouvelles technologies et outils laser, a décidé de construire une Lamborghini à l’aide de son imprimante 3D, le résultat est assez bluffant :

Sterling Backus@SterLaser

Father and Son Building a Supercar Using 3D Printing https://all3dp.com/4/father-and-son-building-a-supercar-using-3d-printing/ …Father and Son Building a Supercar Using 3D Printing | All3DPCan you 3D print a working supercar yourself? This father and son duo think so. They’re using a CR-10S, CR-105S, and a QIDI Xpro to build a Lamborghini Aventador’sbody panels and some interior parts.all3dp.com604:20 – 4 juil. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialitéVoir les autres Tweets de Sterling Backus

Tout est parti d’une envie : celle de montrer à son fils le pouvoir de la technologie. Début 2018, Sterling imprime toutes les pièces de la carrosserie de sa Lamborghini Aventador, il partage sur sa page Facebook les étapes de la construction.Seul le moteur V8 de Corvette, la transmissions Porsche 911, le châssis en acier et les pneus ont été achetés par le physicien. Au final, au lieu de dépenser 320.000 euros pour acquérir le véhicule, Sterling Backus en a déboursé environ 18.000 euros

Une Lamborghini imprimée en 3D
Une Lamborghini imprimée en 3D
Une Lamborghini à 18.000 euros
Une Lamborghini à 18.000 euros

Lire aussi : Pour Economiser du Carburant, Eco l’eau fait tourner tous les moteurs à l’eau

Loto : Il va réaliser son rêve

Tarbes: Il touche le pactole au Loto et rêve de… faire le tour de France en camping-car

JACKPOT Le gagnant des 11 millions du Loto du 6 juillet, originaire des Hautes-Pyrénées, va réaliser son rêve

B.C.

Des tickets du Loto (Illustration).
Des tickets du Loto (Illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Tous les gagnants du Loto n’ont pas la folie des grandeurs. En tout cas, pas cet habitant des Hautes-Pyrénées qui a raflé le jackpot de 11 millions d’euros le 6 juilletdernier, le deuxième plus gros gain jamais remporté dans ce département.

L’heureux gagnant a depuis été reçu par la Française des Jeux pour percevoir le pactole. Loin des hôtels de luxe et des yachts, celui qui a validé son billet gagnant dans un bureau de Tarbes a pour l’heure un projet tout simple. « J’ai toujours dit que si je gagnais au Loto j’achèterai un camping-car pour faire un tour de France », a-t-il indiqué.

Joueur régulier de Loto et de l’Euromillions depuis de nombreuses années, il misait toujours sur les deux mêmes grilles, avec des numéros ayant une signification. Et le samedi 6 juillet, c’est devant sa télé qu’il a appris qu’il venait de remporter le tirage. Il a reconnu instantanément ses numéros et l’a dit à sa femme… qui ne l’a pas cru.

Faire profiter sa famille

Jusqu’au moment de l’annonce du département gagnant, les Hautes-Pyrénées. « Ils ont ensuite passé la soirée, jusqu’à 4h du matin, à regarder le replay du tirage en boucle sur Internet », raconte la Française des Jeux.

Le nouveau millionnaire, qui souhaite légitimement garder l’anonymat, compte aussi en faire profiter sa famille.

Lire aussi : Pour Economiser du Carburant, Eco l’eau fait tourner tous les moteurs à l’eau