Des députés proposent d’interdire le moteur thermique

Pollution : des députés proposent d’interdire les publicités pour les voitures à moteur thermique

PolitiquePARTAGER

ENVIRONNEMENT – Deux députés, Matthieu Orphelin (ex-LaREM) et Delphine Batho (ex-PS), ont déposé un amendement au projet de loi Mobilités pour faire interdire la publicité pour les véhicules polluants, sur le modèle de la loi Evin sur le tabac et l’alcool.10 juin 10:40 – La rédaction de LCI

Faut-il traiter les voitures comme le tabac et l’alcool ? C’est ce que pensent deux députés de sensibilité écologiste, qui ont déposé un amendement à la loi sur les mobilités visant à faire interdire la publicité pour les véhicules les plus polluants, sur le modèle de la loi Evin, qui régit l’interdiction de la pub pour le tabac et encadre celle pour l’alcool.

Matthieu Orphelin, député ex-LaRemproche de Nicolas Hulot, et Delphine Batho, ex-socialiste, candidate sur la liste d’Urgence Ecologie aux dernières européennes, ont en effet déposé un amendement la semaine dernière ayant pour objectif l’interdiction, « à compter du 1er janvier 2020 », de « toute publicité portant sur des véhicules particuliers dont les émissions de dioxyde de carbone sont supérieures à 60 grammes par kilomètre ». 

Interdire les voitures thermiques en 2030 ou en 2040, ça change quoi pour l’environnement (et l’emploi) ?Voitures, bus, vélos, trottinettes : les rues sont-elles devenues trop petites ?

Les SUV en ligne de mire

Le texte des deux députés écologistes fait de cette interdiction un moyen « d’accélérer la conversion du parc automobile vers des véhicules à très faible émission ». De fait, le critère mentionné limiterait la publicité automobile aux véhicules électriques ou hybrides rechargeables. 

Matthieu ORPHELIN@M_Orphelin

Faut-il mieux réguler la publicité pour les voitures (3,5 milliards d’€ par an ! rien qu’en France), notamment pour les + polluantes ? Avec @delphinebatho, nous lançons le débat ! Qu’en pensez-vous ? #LoiMobilités #CO2 #SUV #pickup https://www.rtl.fr/actu/politique/loi-mobilite-des-deputes-veulent-faire-interdire-la-publicite-pour-les-voitures-7797809170 …3118:48 AM – Jun 10, 2019Twitter Ads info and privacyDes députés veulent faire interdire la publicité pour les voituresÀ l’image de la loi Évin concernant le tabac et l’alcool, des députés veulent déposer un amendement à la loi Mobilité afin de faire interdire la publicité pour les voitures.rtl.fr208 people are talking about this

L’amendement, qui a de faibles chances d’être retenu, cible tout particulièrement les véhicules SUV, particulièrement polluants, qui connaissent un essor ces dernières années – un tiers des ventes en 2017 -, succès qui serait à l’origine de la nouvelle hausse constatée des émissions de gaz à effet de serre. « Encourager la vente de véhicules fortement émetteurs de CO2, qui continueront à rouler pendant plusieurs décennies, est contraire à l’objectif de transition vers une mobilité bas carbone, pourtant indispensable pour faire face à la crise climatique », argumentent les deux députés. 

La semaine dernière, Delphine Batho avait déposé un autre amendement à la loi sur les mobilités, visant à interdire la vente des véhicules thermiques dès 2030, contre la date de 2040 actuellement envisagée. Son texte a été rejeté. 

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

.

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 

]


Pour financer la batterie électrique

VIDEO. Si l’Etat privatise la FDJ, c’est pour financer la batterie électrique « qui sauvera peut-être Renault ou Peugeot demain », indique Gérald Darmanin

franceinfo

Par franceinfo – Radio France

Mis à jour le 06/06/2019 | 10:48 – publié le 06/06/2019 | 10:48

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, revient sur franceinfo jeudi sur la vente de La Française des jeux par l’Etat.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a expliqué, jeudi 6 juin sur franceinfo, que le gouvernement allait privatiser la Française des Jeux pour « offrir la batterie électrique qui sauvera peut-être Renault ou Peugeot demain ». Le gouvernement a lancé mercredi l’appel d’offres pour les banques qui vont préparer l’entrée en Bourse de l’entreprise, détenue à 72% par l’Etat. Elle sera privatisée d’ici fin 2019 la Française des Jeux si « les conditions de marché le permettent ». 

« Il y aura toujours des taxes sur la Française des Jeux »

« Est-ce que c’est stratégique de gérer la Française des jeux ? Est-ce que c’est stratégique de gérer votre loterie ou le loto que vous faites peut être en famille le dimanche ? s’est interrogé Gérald Darmanin. Est-ce que ce n’est pas plus stratégique d’inventer la batterie de demain ? C’est ce qu’on va faire. On vend la Française des jeux, on garde la régulation pour qu’il ne se passe pas n’importe quoi, et avec cet argent on fait le fonds d’innovation qui permet d’offrir la batterie électrique qui sauvera peut-être Renault Peugeot demain. »

Gérald Darmanin assure que la Française des Jeux rapportera encore à l’État : « Ça rapportera demain. Il y aura toujours des taxes sur la Française des Jeux. La France ne dit pas : je ne touche plus les taxes de la Française des Jeux. Ce qui est stratégique, ce n’est pas de s’occuper des loteries, ce qui est stratégique c’est de s’occuper de la batterie électrique. La France ça doit être le pays demain de la batterie électrique », a-t-il insisté.

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

.

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 

]

l’air pur du Canada vendu… en bouteille !

Ils vendent l’air pur du Canada… en bouteille !

CORRESPONDANCE À MONTRÉAL, ANDRÉANE WILLIAMS

ACTUALITÉ

La province canadienne de l’Alberta est connue pour son pétrole et ses précieux sables bitumineux. C’est pourtant avec de l’air que deux entrepreneurs canadiens espèrent aujourd’hui faire fortune !

« 100 % Air pur des Montagnes Rocheuses », c’est ce qu’on peut lire sur les bouteilles de Vitality Air. Créée dans la province canadienne de l’Alberta il y a tout juste un an par deux trentenaires – Moses Lam, un vendeur d’hypothèques de 30 ans, et Troy Paquette, un agent immobilier de 37 ans – la jeune société espère conquérir le monde avec un produit surprenant : de l’air embouteillé des montagnes Rocheuses de l’ouest du Canada.

« L’idée nous est venue lorsque Moses et moi discutions d’idées de compagnies, raconte Troy Paquette. Nous avions parlé à des amis qui vivent en Asie, où l’air est très pollué, ce qui nous avait fait réaliser à quel point l’air d’ici est de bonne qualité. Nous nous sommes donc dit que vendre l’air des Rocheuses serait peut-être une bonne idée. »

(Photo : DR)

Pour tester leur idée, les deux associés décident de mettre en vente un sachet en plastique rempli d’air sur eBay, lequel se vend pour 0,99 dollar canadien. Ils en mettent un deuxième en vente. Celui-là s’envole au prix de 160 dollars ! « C’est à ce moment que nous avons découvert que le produit avait un réel potentiel », affirme Troy Paquette.

Embouteille l’air des Rocheuses

Pour le moment, Vitality Air propose de l’oxygène et de l’air des célèbres régions de Banff et de Lac Louise. Les bouteilles de 8 litres sont vendues entre 20 et 60 dollars canadiens (13 à 38 €) et contiennent environ 150 inhalations. Ces dernières sont fournies avec un masque, qui permet aux consommateurs d’inhaler de l’air lorsqu’ils le désirent.

« Nous avons rapidement opté pour un système d’embouteillement de l’air, qui permet de le comprimer, et donc de proposer un plus grand volume, plutôt que d’utiliser des sacs en plastique. Pour capturer l’air, nous devons rester plus de dix heures dehors », explique Troy Paquette, qui refuse cependant de donner davantage de détails sur le procédé de capture de l’air de la société. « C’est notre secret de fabrication », dit-il.

(Photo : DR)

En 10 mois, Vitality Air a déjà vendu près de 7 000 bouteilles. Si les deux entrepreneurs visaient d’abord le marché américain, ils ont vite réalisé le potentiel de leurs produits pour les pays d’Asie tels que l’Inde, l’Afghanistan et la Chine, touchés par de graves problèmes de pollution atmosphérique et de « smog », ce brouillard gris jaunâtre qui embrume souvent le ciel des grandes métropoles asiatiques.

Contrer la pollution

En décembre dernier, Vitality Air a envoyé 500 bouteilles en Chine. Ces dernières se sont écoulées en mois de deux semaines. « Les ventes ont vraiment décollé lorsque la crise du smog a frappé la Chine », explique Harrison Wang, chargé de développer le marché chinois chez Vitality Air.

Ce Canadien d’origine chinoise, spécialisé dans l’import-export de marchandises, est persuadé du potentiel de l’air embouteillé. 4 000 bouteilles Vitality Air supplémentaires sont d’ailleurs déjà en route vers la Chine. « Le principal défi est de faire comprendre aux gens les effets bénéfiques de nos produits. C’est un peu comme lorsque l’eau embouteillée est arrivée sur le marché. On se demandait si les gens achèteraient des bouteilles d’eau alors qu’ils peuvent l’avoir gratuitement », explique Harrison.

« Nos clients viennent de toutes sortes de milieux. Nous avons des femmes enceintes qui veulent respirer de l’air pur pour leur bébé, des personnes âgées, des athlètes, énumère-t-il. Il y a également des boîtes de nuit qui ont commencé à acheter nos produits pour les vendre à leurs clients. Certaines personnes les offrent même en cadeau ! »

Pour l’homme d’affaires qui vit en Chine six mois par année, l’air embouteillé est une façon concrète d’améliorer la qualité de vie dans les villes aux prises avec des problèmes de pollution atmosphérique. « En Chine, le smog est si intense que les écoles sont parfois obligées de fermer. Nous voulons faire notre part pour améliorer la situation. Notre objectif est de délivrer de l’air pur à quiconque en a besoin. »

La pollution est telle dans les grandes villes chinoises, que les habitants doivent porter des masques, comme ici, à Jinan, en décembre dernier. Lors des pics de pollution, il arrive que les écoles ferment pour éviter aux enfants d’avoir à sortir. (Photo : AFP)
A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Un moteur à eau ? Pas tout à fait mais il fait économiser 20% de carburant

eco leau® : un kit simple à installer / © Laurent Baltazar
eco leau® : un kit simple à installer / © Laurent Baltazar

PARTAGES

En Bretagne on n’a pas de pétrole mais on a Eco leau®, un kit pour faire 20% d’économie de carburant en y ajoutant… de l’eau. De l’eau de pluie. Si, parfaitement ! Explications.

Par Marc-André MouchèrePublié le 04/12/2018 à 08:46 Mis à jour le 04/12/2018 à 11:10
Ça a l’air d’un canular mais c’est une invention réelle. Laurent Baltazar, un Finistérien d’adoption, a l’exclusivité de ce brevet. Pour faire des économies de carburant il est possible d’ajouter un petit peu d’eau pure pulvérisée dans l’admission du moteur. Un système pour améliorer sensiblement le rendement de l’explosion.

 « Le principe du moteur à eau existe depuis le XIXème siècle et n’est pas reconnu par l’Ademe« , précise Laurent Baltazar sur son site Internet.  L’inventeur a pourtant bien développé ce système en 2012 après deux ans d’études. Laurent Baltazar a l’exclusivité de ce procédé en France et fait fabriquer le système par une société Française.

Assez facile à installer soi-même et facturé à près de 300 euros, ce kit permet d’après l’inventeur de réduire de 20 % environ la consommation en carburant quel qu’il soit: essence , diesel, Bioéthanol. De plus ajoute-t-il, il réduit de 30 % la pollution en particules fines, pointées du doigt par l’OMS. 

Notre confrère de France 3 Iroise, Yvan Froberg, a rencontré Fabien Bihoré, un automobiliste écoresponsable. Il a choisi d’équiper le moteur à essence de son véhicule d’un tel système pour rouler plus malin. De 7 litres au 100 km, il est passé à une consommation de 6 litres. Il constate même une plus grande souplesse de son moteur.

Voici son témoignage 2 Ans auparavant sur Son véhicule précédent

Moteur EcoBoost Eco-Leau

Fonctionne sur tout les Moteurs depuis Presque 10 Ans

Moteur Diesel Eco Leau

Voici la voiture solaire autonome

Des Hollandais inventent la voiture solaire qui se recharge toute seule

Par Robin Ecoeur
27 mai 2019

Le secret ? Des capteurs recouvrent une partie de la carrosserie et alimentent la batterie en permanence.

On laisse le soleil faire tout le travail. Les voitures électriques sont au centre de toutes les discussions. Mais pour que ces véhicules soient propres, il faut que l’énergie qui les alimente le soit également. Et entre le nucléaire et l’énergie solaire, il y a un énorme fossé.

Voilà pourquoi les Hollandais de Lightyear ont conçu la Lightyear One, une voiture qui se recharge grâce au soleil avec une autonomie estimée entre 600 et 800 kilomètres selon l’utilisation et la météo. Car oui, la société, qui compte dans ses rangs d’anciens employés de Telsa ou Ferrari, annonce que l’ensoleillement du pays où se trouvera le véhicule déterminera son autonomie. À Hawaï ou à Los Angeles, le soleil pourra procurer l’équivalent de 20 000 kilomètres d’autonomie sur une année, contre seulement 10 000 kilomètres à Amsterdam. À titre de comparaison, un Français parcourt environ 13 000 kilomètres en moyenne sur une année.

Son prix ? 120 000 euros. En fonction du temps, les capteurs solaires permettront donc de rouler plusieurs semaines sans effectuer une seule recharge. Mais il sera également possible de la brancher sur une prise en cas de panne ou de manque de soleil.
A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Le contrôle technique se durcit de nouveau au 1er juillet

Contrôle technique
Reporté de six mois, suite à la crise des gilets, le nouveau contrôle technique anti-pollution doit entrer en vigueur le 1er juillet. Avec une attention accrue sur la pollution des modèles diesel. – AFP

Reporté de six mois, à la suite de la crise des gilets jaunes, le nouveau contrôle technique anti-pollution doit entrer en vigueur le 1er juillet. Avec une attention accrue sur les émissions de particules des modèles diesel.

Le contrôle technique doit se durcir une nouvelle fois le 1er juillet 2019. Après avoir été renforcé, en particulier sur la sécurité, le 20 mai 2018, le contrôle deviendra une nouvelle fois plus sévère dans deux mois. Cette fois-ci, c’est le contrôle de la pollution des véhicules diesel qui est renforcé. Les modèles essence ne sont pas concernés par ce durcissement.

Cette réforme devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier, mais pour apaiser la colère des gilets jauneselle avait été reportée de six mois, début décembre, par le Premier ministre Edouard Philippe.

Nouvelle procédure, nouveaux appareils…

Un report qui a permis aux professionnels de se rôder pendant plusieurs mois avec de nouveaux appareils de mesures plus sévères, et une nouvelle procédure de contrôle. Les professionnels doivent en effet désormais réaliser sept accélérations franches sur les véhicules testés. Ces accélérations doivent de plus être réalisées sur des moteurs chauds. Le nouvel appareil de mesure indique par ailleurs clairement quand doivent être réalisées ces accélérations. Le but est de se rapprocher d’une situation réelle de conduite.

Restera ensuite à comparer, dès le début de l’été, les résultats relevés avec les normes plus sévères qui seront en vigueur. Si le véhicule pollue plus, au bout de sept accélérations, que la norme selon laquelle il a été homologué, il sera recalé. Mais si l’accélération du contrôleur technique n’est pas assez franche, l’appareil ne considérera pas la mesure comme valide, histoire d’éviter les petits arrangements.

… et des normes plus sévères

« Depuis le 1er janvier, nous utilisons les nouveaux appareils de mesures des fumées, appelés opacimètres, mais les contrôles ne sont pour l’instant pas plus durs, car nous appliquons encore les anciennes normes », nous précise Laurent Palmier, président du réseau de contrôle technique Sécuritest.

« Pour l’instant, nous prenons par défaut 0,7 pour toutes les voitures répondant à la classe environnementale Euro 6, confirme dans L’Est Eclair James Stalens, gérant de l’enseigne Autosur à Reims (Marne) Sachant que le report du contrôle a été assorti d’une marge supplémentaire de 20%, cette Renault Mégane ne doit pas dépasser 0,84 actuellement. À partir du 1er juillet, ce sera bien le chiffre de 0,51 qui sera retenu ».

Une tolérance presque zéro

Paradoxalement, ce contrôle s’annonce plus sévère pour les véhicules diesel sortis après 2011, de normes Euro 5 et Euro 6. Ils ne doivent pas non plus émettre plus de particules qu’à leur homologation. Mais leurs valeurs d’homologation, réalisées sous un cycle très favorable, amenaient des taux de particules très bas, éloignés de la réalité au quotidien, et donc difficiles sur le papier à atteindre « dans la vraie vie ». Surtout pour des véhicules diesel qui n’effectuent que des petits trajets à froid en ville.

Après plusieurs mois de tests, les professionnels se montrent cependant rassurants.

« La tolérance est beaucoup plus fine, mais les modèles diesel les plus rassurants passent haut la main, quand on compare leurs résultats à la norme la plus sévère, nous explique Fabrice Godefroy, porte-parole de l’association Les Diésélistes de France. Si le propriétaire a enlevé le filtre à particules, cela se voit tout de suite. Idem pour un système de dépollution encrassé. Si ces véhicules ne réussissent pas ce contrôle technique, c’est qu’ils ont vraiment un problème ».

Des prix contenus… sauf en cas de réparation

Autre point positif: ce nouveau contrôle technique ne devrait pas être plus cher. La nouvelle procédure concernant les tests anti-pollution ne dure que 4 à 5 minutes, le prix global du contrôle technique devrait donc rester compris entre 65 et 75 euros. Mais en cas de recalage, le coût des réparations pourrait être plus onéreux.

« La recherche de la panne pourra être coûteuse, car les garagistes vont devoir se mettre au niveau, avec les bons appareils, pour apporter le bon diagnostic, poursuit Fabrice Godefroy. Si le système est encrassé, la facture restera correcte. Mais en cas d’injecteur défectueux, ou de vanne EGR défaillante, elle pourrait être beaucoup plus salée ».

UNE SOLUTION : ECO-LEAU.COM

Laisser tourner son moteur sera sujet à Amende

Sceaux : 135 euros d’amende si vous laissez tourner votre moteur à l’arrêt

Vendredi 24 mai 2019 à 18:23 – Par Boris LoumagneFrance Bleu ParisFrance Bleu

INFO FRANCE BLEU PARIS | Le maire de Sceaux (Hauts-de-Seine) vient de publier un arrêté qui oblige les automobilistes à couper leur moteur quand ils sont à l’arrêt. Sans quoi, ils risquent une amende de 135 euros.

Cet arrêté vise à réduire la pollution et les nuisances sonores
Cet arrêté vise à réduire la pollution et les nuisances sonores © Maxppp – Sébastien Jarry

Sceaux, France

Si vous laissez votre moteur tourner quand vous vous arrêtez quelques minutes, pour passer un coup de fil ou pour acheter le pain, méfiez-vous, car sur la commune de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, cela vous coûtera désormais 135 euros d’amende. Le maire de Sceaux, Philippe Laurent, vient de publier cette semaine un arrêté en ce sens. Il réactive ainsi une loi datant de 1963, très peu appliquée, et qui interdit de laisser tourner son moteur à l’arrêt. 

Quelques exceptions

La mesure a pour objectifs principaux de réduire la pollution et de limiter les nuisances sonores. « Si quelqu’un se gare pour téléphoner et qu’il laisse tourner son moteur pour continuer à avoir le chauffage, il encourt une amende », détaille le maire. Cette mesure s’applique aussi pour les cars scolaires ou les bus de la RATP « qui laissent tourner leur moteur trop longtemps en attendant que les gens y montent« . 

L’arrêté mentionne tout de même quelques exceptions puisque la mesure ne concerne pas les véhicules de secours ou les camions frigorifiques. Les voitures arrêtées au feu rouge n’ont pas non plus obligation de couper leur moteur. Et pour ceux pris en flagrant délit, moteur tournant à l’arrêt, les PV ne seront pas systématiques. Le maire promet, au début, de faire preuve de pédagogie. 

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Fabriquer de l’eau potable

Chaque jour, ce conteneur fabrique 2000 litres d’eau potable

Auteur : Axel Leclercq | Editeur : Walt | Lundi, 20 Mai 2019 – 09h17

Alimentée par des déchets végétaux, cette invention est capable de transformer l’humidité de l’air en eau potable. Remarquable !

Pour que l’accès à l’eau potable ne soit plus un privilège, mais un droit, voici une invention spectaculaire en tout point remarquable. En une seule journée, ce simple conteneur est capable de produire, tenez-vous bien, 2 000 litres d’eau potable ! Comment ça marche et qui en a eu l’idée ? Réponses.

Pour parvenir à un tel exploit, il a fallu que deux entreprises s’associent, en l’occurrence, Skysource et Skywater. Leur objectif initial ? Remporter conjointement le concours XPrize  et dont les règles étaient aussi simples qu’ambitieuses : construire un appareil capable de produire 2 000 litres d’eau potable par jour à partir de la seule humidité de l’air, le tout pour un prix n’excédant pas les 2 centimes par litre, soit les 40 dollars par jour. Et ils ont réussi !

Concrètement, leur conteneur est équipé d’un appareil qui aspire l’air chaud de l’extérieur pour le réfrigérer et, ainsi, transformer l’humidité en gouttes d’eau par effet de condensation. – Publicité –

Ce n’est pas la première fois qu’un tel procédé est mis en œuvre mais, cette fois-ci, le système fait encore mieux car il fonctionne non pas à l’électricité (une énergie coûteuse et pas toujours disponible) mais au biogaz. Pour le faire fonctionner, il suffit donc de l’alimenter en déchets végétaux tels que de de la sciure de bois ou des feuilles morts, matières que l’on trouve en abondance.

Et ce n’est pas tout. Comme le souligne le site WeDemain, cette invention produit un engrais naturel appelé biochar qui améliore la qualité des terres agricoles et séquestre le carbone dans les sols.

Autant de bons points et d’atouts qui ont permis à Skysource et Skywater de remporter le fameux XPrize le 22 octobre dernier. Une récompense méritée pour une invention qui apporte un début de réponse à la question cruciale de l’accès à l’eau potable dans le monde.

Photo d’illustration: Xprize
– Source : POSITIVR

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

un « arbre » innovant


Pollution : une société crée un « arbre » innovant capable de purifier l’air et libérer de l’oxygène

Par Emeline Férard – Publié le 03/05/2019 à 12h49 Vous lisez actuellement :Pollution : une société crée un « arbre » innovant capable de purifier l…

Pollution : une société crée un "arbre" innovant capable de purifier l'air et libérer de l'oxygène
L’arbre BioUrban 2.0 est capable de filtrer l’air et de libérer du dioxygène.© BiomiTech

La société mexicaine BiomiTech a conçu une tour en forme d’arbre capable de filtrer les gaz et particules contenus dans l’air. Grâce à son système reposant sur des microalgues, elle peut également libérer la même quantité d’oxygène que 368 arbres.

Neuf personnes sur dix respirent un air pollué dans le monde. C’est le constat glaçant révélé en 2018 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon les données, la pollution de l’air extérieur comme intérieur reste en effet dangereusement élevée dans de nombreuses régions à travers le monde. Et elle a un impact dramatique : chaque année, quelque 7 millions de personnes meurent à cause de cette exposition.

Face à ce fléau, de multiples inventions ont vu le jour à travers le monde pour tenter de réduire la pollution atmosphérique. L’une des dernières en date a de quoi étonner. Nommée BioUrban 2.0, elle a été développée par la société mexicaine BiomiTech. Il s’agit d’une tour en acier capable de filtrer les gaz et les particules contenus dans l’air pollué pour ensuite libérer du dioxygène (O2).

Le secret de la structure de quatre mètres de haut construite en forme d’arbre réside dans son extrémité. Au sommet, se cachent 500 litres de microalgues capables de filtrer le dioxyde de carbone (CO2), le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde d’azote (NO2) mais aussi 99,7% des particules PM 2,5 et PM10 qu’elles capturent à l’extérieur comme à l’intérieur.

L’équivalent de 368 arbres


un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur 
eco-leau.com

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

.

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 

]

Le ROUND UP Fait son retour

Consom’acteursJ’aime la Page4 mai, 17:03 · 

Le Roundup fait son retour dans les magasins.
Il ne contient plus de glyphosate, mais de l’acide acétique dosé à 6 pour cent, vendu 12€9 pour 1,2l.
Le vinaigre blanc contient de l’acide acétique compris de 5 à 8 pour cent vendu moins de 1€ le litre.
Monsanto vous propose donc un équivalent au vinaigre blanc dix fois plus cher
Ne vous laissez pas abuser……

Contre L’augmentation du Carburant

En Bretagne on n’a pas de pétrole mais on a Eco leau®, un kit pour faire 20% d’économie de carburant en y ajoutant… de l’eau. De l’eau de pluie. Si, parfaitement ! Explications. http://MOTEUR.BZH