Des députés proposent d’interdire le moteur thermique

Pollution : des députés proposent d’interdire les publicités pour les voitures à moteur thermique

PolitiquePARTAGER

ENVIRONNEMENT – Deux députés, Matthieu Orphelin (ex-LaREM) et Delphine Batho (ex-PS), ont déposé un amendement au projet de loi Mobilités pour faire interdire la publicité pour les véhicules polluants, sur le modèle de la loi Evin sur le tabac et l’alcool.10 juin 10:40 – La rédaction de LCI

Faut-il traiter les voitures comme le tabac et l’alcool ? C’est ce que pensent deux députés de sensibilité écologiste, qui ont déposé un amendement à la loi sur les mobilités visant à faire interdire la publicité pour les véhicules les plus polluants, sur le modèle de la loi Evin, qui régit l’interdiction de la pub pour le tabac et encadre celle pour l’alcool.

Matthieu Orphelin, député ex-LaRemproche de Nicolas Hulot, et Delphine Batho, ex-socialiste, candidate sur la liste d’Urgence Ecologie aux dernières européennes, ont en effet déposé un amendement la semaine dernière ayant pour objectif l’interdiction, « à compter du 1er janvier 2020 », de « toute publicité portant sur des véhicules particuliers dont les émissions de dioxyde de carbone sont supérieures à 60 grammes par kilomètre ». 

Interdire les voitures thermiques en 2030 ou en 2040, ça change quoi pour l’environnement (et l’emploi) ?Voitures, bus, vélos, trottinettes : les rues sont-elles devenues trop petites ?

Les SUV en ligne de mire

Le texte des deux députés écologistes fait de cette interdiction un moyen « d’accélérer la conversion du parc automobile vers des véhicules à très faible émission ». De fait, le critère mentionné limiterait la publicité automobile aux véhicules électriques ou hybrides rechargeables. 

Matthieu ORPHELIN@M_Orphelin

Faut-il mieux réguler la publicité pour les voitures (3,5 milliards d’€ par an ! rien qu’en France), notamment pour les + polluantes ? Avec @delphinebatho, nous lançons le débat ! Qu’en pensez-vous ? #LoiMobilités #CO2 #SUV #pickup https://www.rtl.fr/actu/politique/loi-mobilite-des-deputes-veulent-faire-interdire-la-publicite-pour-les-voitures-7797809170 …3118:48 AM – Jun 10, 2019Twitter Ads info and privacyDes députés veulent faire interdire la publicité pour les voituresÀ l’image de la loi Évin concernant le tabac et l’alcool, des députés veulent déposer un amendement à la loi Mobilité afin de faire interdire la publicité pour les voitures.rtl.fr208 people are talking about this

L’amendement, qui a de faibles chances d’être retenu, cible tout particulièrement les véhicules SUV, particulièrement polluants, qui connaissent un essor ces dernières années – un tiers des ventes en 2017 -, succès qui serait à l’origine de la nouvelle hausse constatée des émissions de gaz à effet de serre. « Encourager la vente de véhicules fortement émetteurs de CO2, qui continueront à rouler pendant plusieurs décennies, est contraire à l’objectif de transition vers une mobilité bas carbone, pourtant indispensable pour faire face à la crise climatique », argumentent les deux députés. 

La semaine dernière, Delphine Batho avait déposé un autre amendement à la loi sur les mobilités, visant à interdire la vente des véhicules thermiques dès 2030, contre la date de 2040 actuellement envisagée. Son texte a été rejeté. 

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

.

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 

]


Pour financer la batterie électrique

VIDEO. Si l’Etat privatise la FDJ, c’est pour financer la batterie électrique « qui sauvera peut-être Renault ou Peugeot demain », indique Gérald Darmanin

franceinfo

Par franceinfo – Radio France

Mis à jour le 06/06/2019 | 10:48 – publié le 06/06/2019 | 10:48

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, revient sur franceinfo jeudi sur la vente de La Française des jeux par l’Etat.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a expliqué, jeudi 6 juin sur franceinfo, que le gouvernement allait privatiser la Française des Jeux pour « offrir la batterie électrique qui sauvera peut-être Renault ou Peugeot demain ». Le gouvernement a lancé mercredi l’appel d’offres pour les banques qui vont préparer l’entrée en Bourse de l’entreprise, détenue à 72% par l’Etat. Elle sera privatisée d’ici fin 2019 la Française des Jeux si « les conditions de marché le permettent ». 

« Il y aura toujours des taxes sur la Française des Jeux »

« Est-ce que c’est stratégique de gérer la Française des jeux ? Est-ce que c’est stratégique de gérer votre loterie ou le loto que vous faites peut être en famille le dimanche ? s’est interrogé Gérald Darmanin. Est-ce que ce n’est pas plus stratégique d’inventer la batterie de demain ? C’est ce qu’on va faire. On vend la Française des jeux, on garde la régulation pour qu’il ne se passe pas n’importe quoi, et avec cet argent on fait le fonds d’innovation qui permet d’offrir la batterie électrique qui sauvera peut-être Renault Peugeot demain. »

Gérald Darmanin assure que la Française des Jeux rapportera encore à l’État : « Ça rapportera demain. Il y aura toujours des taxes sur la Française des Jeux. La France ne dit pas : je ne touche plus les taxes de la Française des Jeux. Ce qui est stratégique, ce n’est pas de s’occuper des loteries, ce qui est stratégique c’est de s’occuper de la batterie électrique. La France ça doit être le pays demain de la batterie électrique », a-t-il insisté.

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

un dispositif qui diminue la consommation de carburant grâce à l’injection de vapeur d’eau dans le moteur. Les ventes explosent. Plus d’info ICI sur eco-leau.com

Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

.

 Le système a été doublement médaillé du concours Léonard de VINCI 2013 de La Fédération Française des Inventeurs [

 &Concours des meilleures inventions françaises 

]

Qu’en est-il de l’histoire d’un étudiant détesté par l’industrie du pétrole.

Un étudiant a-t-il inventé un système qui fait baisser de 30% la consommation de votre voiture ?

Par Vincent Coquaz 27 décembre 2018 à 16:40

Un étudiant a-t-il inventé un système qui fait baisser de 30% la consommation de votre voiture ?
Un étudiant a-t-il inventé un système qui fait baisser de 30% la consommation de votre voiture ? Capture d’écran – DR 

 PARTAGER TWEETER

Une vidéo virale raconte l’histoire d’un étudiant génial mais détesté par l’industrie du pétrole. Tout est bidon.

Question posée par Lalchi le 26/12/2018

Bonjour,

Votre question concerne une vidéo virale, partagée plus de 1 400 fois sur la page Facebook Fun Store. On la retrouve également sur la page «Super Offres», où elle a été vue 2,7 millions de fois. Elle raconte l’histoire d’un étudiant, Mathieu Bertrand, «viré de son université pour avoir inventé un outil économiseur de carburant». L’appareil appelé EcoFuel et créé pour «la thèse de son examen final» (sic), permettrait de faire baisser la consommation d’un véhicule de 30%. Une invention tellement révolutionnaire que «les politiques» et les «grandes compagnies pétrolières et automobiles» auraient cherché à la cacher à «tout le monde». Heureusement, malgré cet intense lobbying, Mathieu Bertrand est désormais en mesure de vendre son produit à -50% au plus grand nombre. Il s’agit d’un petit dispositif à brancher sur la prise OBD2 du véhicule (prise qui permet d’interroger les différents capteurs du véhicule pour diagnostiquer une panne par exemple).

La même vidéo, qui prend la forme d’un récit journalistique comme ceux des médias en ligne Brut ou Loopsider, renvoie vers différents sites de vente en ligne en fonction de la page Facebook où on la trouve. Sur la page Fun Store, elle mène ainsi au site «Fun-store.fr», qui commercialise le produit «EcoDrive» à 69,99€ (qui passe à 39,99€ une fois dans le panier). Sur la page «Super Offres», la vidéo est accompagnée d’un lien vers le site Ecofuel24.pro où le même dispositif est vendu 44,99€.

Une campagne dans plusieurs pays

Vous nous interrogez sur l’authenticité de cette vidéo. Tout d’abord, tout porte à croire que l’histoire de Mathieu Bertrand est entièrement fausse. On ne retrouve en effet aucune trace de cette personne, que ce soit sur le site qui commercialise le produit, ou ailleurs. Encore un coup de l’industrie pétrolière ? Pas vraiment : Mathieu Bertrand est en fait un personnage totalement fictif. Mais alors d’où vient le visage qu’on voit dans la vidéo ? D’une banale vidéo prise dans une banque d’images en ligne.

Capture d’écran de la banque d’images Getty

D’ailleurs chaque pays a sa propre version de Mathieu Bertrand. En fonction du pays où l’on regarde cette vidéo publicitaire, le jeune homme prétendument génial change de nom : en Norvège c’est Lars Sigurdsen, en Espagne Victor Martinez, en Allemagne Lukas Weiss et en Afrique du Sud Johan Binneman, comme l’a repéré le site de fact-checking norvégien Faktisk.

Capture d’écran Faktisk

Concernant le premier site qui commercialise le produit, «FunStore.fr», la méfiance doit également être de mise : ses conditions générales de vente n’indiquent aucun nom de société, aucun numéro de téléphone ou adresse postale (pourtant des mentions obligatoires) et le numéro de Siret de l’entreprise indiqué… n’existe pas. On notera également que si les boutiques en ligne promues par la vidéo proposent l’EcoDrive autour de 40€, le même produit (qui s’appelle en réalité Eco OBD2) se négocie à moins de 10€ sur de nombreux sites de vente en ligne.

«Au mieux inutile»

Sur le produit en lui-même, le journaliste spécialisé automobile Didier Laurent rappelle que le port OBD2 sert à obtenir des informations de diagnostic et que sur la plupart des véhicules il ne permet pas de «paramétrer un boîtier moteur». Et quel que soit le modèle de voiture, il est catégorique : «Un produit de ce type est au mieux inutile. Au pire, il dérègle le véhicule et ça ne peut rien donner de bon. Depuis des années, il y a des gens qui inventent des soi-disant produits incroyables, pour faire des économies de carburant. Ça va des aimants dans le moteur à ces prises OBD. Avec des promesses absurdes. Ici 30% c’est délirant : un tiers de carburant en moins ? Si un moyen électronique aussi efficace existait, au moins un constructeur l’aurait utilisé depuis longtemps !»

Un produit similaire en tout point à l’EcoDrive, le Nitro OBD2, a d’ailleurs été analysé par des spécialistes en sécurité informatique en 2017. Ils se sont vite aperçus que le produit n’envoie aucune information au moteur… et ne fait que clignoter.

CordialementVincent Coquaz

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

LE VÉLO ÉLECTRIQUE À HYDROGÈNE ARRIVE EN FRANCE !

Et si en 2018 vous vous mettiez à pédaler pour aller au travail ou faire vos courses ?

Chez Titibike by Ecovélo, nous sommes convaincus que le vélo est le moyen de transport le plus adapté pour se déplacer facilement et rapidement. Mais nous sommes aussi convaincus par la nécessité de sortir de l’économie carbonée.

C’est pourquoi l’arrivée des premiers vélos électriques à hydrogène France est réjouissante !

Un vélo à hydrogène plein de promesses

vélo hydrogène Pragma

Source : Pragma Industries

C’est la société française Pragma Industries, basée à Biarritz, qui produit ces vélos d’un nouveau genre fonctionnant à l’hydrogène.

Ces vélos à hydrogène seront d’abord testés et mis en service à Cherbourg, dans la Manche. Les vélos seront utilisés par les touristes au printemps ainsi que par le personnel d’un hôpital et d’une entreprise privée.

Les avantages du vélo à hydrogène sont nombreux.

En effet, le temps de rechargement est de seulement 2 minutes ! Ce n’est rien en comparaison des 2 heures nécessaires pour recharge un vélo électrique standard.

Le vélo à hydrogène de Pragma dispose d’une autonomie de 100 kms (contre 50 kms en moyenne pour un vélo électrique). Ces qualités qui le différencie d’un vélo standard peuvent justifier son prix actuel de 7 500 € (objectif : 3 500 € prix public en 2020, selon cet article du Monde).

Comme la station de recharge ne consomme que de l’eau (et produit de l’hydrogène pour l’énergie des vélos), c’est aussi une technologie très respectueuse de l’environnement.

Enfin, un petit cocorico est de mise, car cette technologie française est une première mondiale. Bravo à Pragma pour cette belle réalisation !

Seul bémol, cette expérimentation a un coût certain : plus de 700 000 € pour 10 vélos sur 3 années et demie.
A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

l’air pur du Canada vendu… en bouteille !

Ils vendent l’air pur du Canada… en bouteille !

CORRESPONDANCE À MONTRÉAL, ANDRÉANE WILLIAMS

ACTUALITÉ

La province canadienne de l’Alberta est connue pour son pétrole et ses précieux sables bitumineux. C’est pourtant avec de l’air que deux entrepreneurs canadiens espèrent aujourd’hui faire fortune !

« 100 % Air pur des Montagnes Rocheuses », c’est ce qu’on peut lire sur les bouteilles de Vitality Air. Créée dans la province canadienne de l’Alberta il y a tout juste un an par deux trentenaires – Moses Lam, un vendeur d’hypothèques de 30 ans, et Troy Paquette, un agent immobilier de 37 ans – la jeune société espère conquérir le monde avec un produit surprenant : de l’air embouteillé des montagnes Rocheuses de l’ouest du Canada.

« L’idée nous est venue lorsque Moses et moi discutions d’idées de compagnies, raconte Troy Paquette. Nous avions parlé à des amis qui vivent en Asie, où l’air est très pollué, ce qui nous avait fait réaliser à quel point l’air d’ici est de bonne qualité. Nous nous sommes donc dit que vendre l’air des Rocheuses serait peut-être une bonne idée. »

(Photo : DR)

Pour tester leur idée, les deux associés décident de mettre en vente un sachet en plastique rempli d’air sur eBay, lequel se vend pour 0,99 dollar canadien. Ils en mettent un deuxième en vente. Celui-là s’envole au prix de 160 dollars ! « C’est à ce moment que nous avons découvert que le produit avait un réel potentiel », affirme Troy Paquette.

Embouteille l’air des Rocheuses

Pour le moment, Vitality Air propose de l’oxygène et de l’air des célèbres régions de Banff et de Lac Louise. Les bouteilles de 8 litres sont vendues entre 20 et 60 dollars canadiens (13 à 38 €) et contiennent environ 150 inhalations. Ces dernières sont fournies avec un masque, qui permet aux consommateurs d’inhaler de l’air lorsqu’ils le désirent.

« Nous avons rapidement opté pour un système d’embouteillement de l’air, qui permet de le comprimer, et donc de proposer un plus grand volume, plutôt que d’utiliser des sacs en plastique. Pour capturer l’air, nous devons rester plus de dix heures dehors », explique Troy Paquette, qui refuse cependant de donner davantage de détails sur le procédé de capture de l’air de la société. « C’est notre secret de fabrication », dit-il.

(Photo : DR)

En 10 mois, Vitality Air a déjà vendu près de 7 000 bouteilles. Si les deux entrepreneurs visaient d’abord le marché américain, ils ont vite réalisé le potentiel de leurs produits pour les pays d’Asie tels que l’Inde, l’Afghanistan et la Chine, touchés par de graves problèmes de pollution atmosphérique et de « smog », ce brouillard gris jaunâtre qui embrume souvent le ciel des grandes métropoles asiatiques.

Contrer la pollution

En décembre dernier, Vitality Air a envoyé 500 bouteilles en Chine. Ces dernières se sont écoulées en mois de deux semaines. « Les ventes ont vraiment décollé lorsque la crise du smog a frappé la Chine », explique Harrison Wang, chargé de développer le marché chinois chez Vitality Air.

Ce Canadien d’origine chinoise, spécialisé dans l’import-export de marchandises, est persuadé du potentiel de l’air embouteillé. 4 000 bouteilles Vitality Air supplémentaires sont d’ailleurs déjà en route vers la Chine. « Le principal défi est de faire comprendre aux gens les effets bénéfiques de nos produits. C’est un peu comme lorsque l’eau embouteillée est arrivée sur le marché. On se demandait si les gens achèteraient des bouteilles d’eau alors qu’ils peuvent l’avoir gratuitement », explique Harrison.

« Nos clients viennent de toutes sortes de milieux. Nous avons des femmes enceintes qui veulent respirer de l’air pur pour leur bébé, des personnes âgées, des athlètes, énumère-t-il. Il y a également des boîtes de nuit qui ont commencé à acheter nos produits pour les vendre à leurs clients. Certaines personnes les offrent même en cadeau ! »

Pour l’homme d’affaires qui vit en Chine six mois par année, l’air embouteillé est une façon concrète d’améliorer la qualité de vie dans les villes aux prises avec des problèmes de pollution atmosphérique. « En Chine, le smog est si intense que les écoles sont parfois obligées de fermer. Nous voulons faire notre part pour améliorer la situation. Notre objectif est de délivrer de l’air pur à quiconque en a besoin. »

La pollution est telle dans les grandes villes chinoises, que les habitants doivent porter des masques, comme ici, à Jinan, en décembre dernier. Lors des pics de pollution, il arrive que les écoles ferment pour éviter aux enfants d’avoir à sortir. (Photo : AFP)
A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Un moteur à eau ? Pas tout à fait mais il fait économiser 20% de carburant

eco leau® : un kit simple à installer / © Laurent Baltazar
eco leau® : un kit simple à installer / © Laurent Baltazar

PARTAGES

En Bretagne on n’a pas de pétrole mais on a Eco leau®, un kit pour faire 20% d’économie de carburant en y ajoutant… de l’eau. De l’eau de pluie. Si, parfaitement ! Explications.

Par Marc-André MouchèrePublié le 04/12/2018 à 08:46 Mis à jour le 04/12/2018 à 11:10
Ça a l’air d’un canular mais c’est une invention réelle. Laurent Baltazar, un Finistérien d’adoption, a l’exclusivité de ce brevet. Pour faire des économies de carburant il est possible d’ajouter un petit peu d’eau pure pulvérisée dans l’admission du moteur. Un système pour améliorer sensiblement le rendement de l’explosion.

 « Le principe du moteur à eau existe depuis le XIXème siècle et n’est pas reconnu par l’Ademe« , précise Laurent Baltazar sur son site Internet.  L’inventeur a pourtant bien développé ce système en 2012 après deux ans d’études. Laurent Baltazar a l’exclusivité de ce procédé en France et fait fabriquer le système par une société Française.

Assez facile à installer soi-même et facturé à près de 300 euros, ce kit permet d’après l’inventeur de réduire de 20 % environ la consommation en carburant quel qu’il soit: essence , diesel, Bioéthanol. De plus ajoute-t-il, il réduit de 30 % la pollution en particules fines, pointées du doigt par l’OMS. 

Notre confrère de France 3 Iroise, Yvan Froberg, a rencontré Fabien Bihoré, un automobiliste écoresponsable. Il a choisi d’équiper le moteur à essence de son véhicule d’un tel système pour rouler plus malin. De 7 litres au 100 km, il est passé à une consommation de 6 litres. Il constate même une plus grande souplesse de son moteur.

Voici son témoignage 2 Ans auparavant sur Son véhicule précédent

Moteur EcoBoost Eco-Leau

Fonctionne sur tout les Moteurs depuis Presque 10 Ans

Moteur Diesel Eco Leau

«garées» dans une ferme française, Un « trésor automobile »

Arts et culture

60 voitures anciennes rares d’une valeur de 25 millions d’euros trouvées «garées» dans une ferme française

30/05/2019

60 voitures anciennes rares d’une valeur de 25 millions d’euros trouvées «garées» dans une ferme française

(Crédit photo à lire : XAVIER LEOTY/AFP/Getty Images)

Le rêve d’un collectionneur automobile a été découvert dans une ferme française du Poitou-Charentes. Soixante voitures de collection extrêmement rares ont été tirées de l’oubli, et leur valeur se chiffre en millions.

Sous des piles de vieux revues et journaux, ces joyaux précieux attendent patiemment, oubliés sous des hangars rouillés en tôle de fer ondulée depuis plus de 50 ans.

Les voitures ont été collectionnées à l’origine, des années 1930 aux années 1950, par Roger Baillon, un entrepreneur qui avait l’intention de les restaurer pour les exposer dans un musée. Lorsque son entreprise a fait faillite, il a été forcé de vendre la moitié de sa collection, les 60 voitures restantes étant entreposées dans des hangars sur la ferme. M. Baillon est décédé en 2004, et son fils Jacques, qui ne s’intéressait pas aux voitures, a hérité des « belles dormeuses », comme les appelait un commissaire-priseur d’Artcurial.

Après le décès de Jacques en 2013, les petits-enfants de M. Baillon ont été informés de leur héritage, et ils ont été stupéfaits, ne sachant pas que les voitures existaient encore. Ils ont fait appel au personnel d’Artcurial à Paris, à Matthieu Lamoure et à Pierre Novikoff, et la paire s’est ensuite arrangée pour mettre le trésor aux enchères en février 2015.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

« Ce genre de découverte n’arrive pas souvent. Je pense que vous vous lancez dans cette profession pour des découvertes comme celle-ci – c’est vraiment une mine d’or. C’est sans doute une découverte unique dans la vie », a déclaré le commissaire-priseur M. Lamoure, selon The Telegraph.

M. Lamoure a comparé la découverte à l’expérience de Lord Carrington et de Howard Carter en entrant dans la tombe de Toutankhamon.

« Je dois dire que lorsque nous avons découvert l’ampleur de la collection, nous nous sommes trouvés dépassés par l’émotion », a-t-il dit, selon le Daily Mail.

« Il s’agissait vraiment de réveiller la Belle au bois dormant. »

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

L’attraction principale de la vente aux enchères d’Artcurial était une rare Ferrari 250 GT SWB California Spider classée 13 fois sur la liste des 100 voitures les plus chères jamais vendues. Elle avait appartenu auparavant à l’acteur français Gérard Blain, puis a ensuite été vendue à son compatriote Alain Delon avant d’être retrouvée dans la ferme.

La Ferrari California Spyder de 1961, avec ses phares couverts, est l’un des 37 exemplaires du modèle. Les historiens ont pu documenter les 36 autres, mais celui-ci avait été considéré comme perdu. « Chaque exemplaire a été soigneusement documenté par les historiens, et celui-ci avait été considéré comme perdu. Nous l’avons trouvé », a dit M. Lamoure.

Le célèbre acteur français Alain Delon a été photographié dans la voiture avec les acteurs Jane Fonda et Shirley MacLaine. Ferrari est un nom légendaire dans le monde de l’automobile – et cette voiture est unique, car seulement 37 exemplaires de ce modèle ont été construits, ce qui la rend extrêmement rare.

Elle a été achetée à la vente aux enchères Artcurial Motorcars à Paris en 2015 par un enchérisseur téléphonique pour le prix total de 16,6 millions € – 18,5 millions $ US.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Une Maserati A6G Gran Sport 1956 avec carrosserie de Frua, l’une des quatre seules au monde, a été vendue pour 1,96 millions € (2,2 millions $), et une Talbot Lago T26 Grand Sport SWB 1949 pour plus de 1,7 million $ (1,9 million $).

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Le commissaire-priseur d’Artcurial M. Novikoff n’avait jamais vu autant de voitures exceptionnelles dans une collection auparavant.

« Bugatti, Hispano-Suiza, Talbot-Lago, Panhard-Levassor, Maserati, Ferrari, Delahaye, Delage. » M. Roger Baillon a sauvé ces voitures et a réussi dans sa tâche – retracer l’histoire de l’automobile à travers les plus beaux spécimens.

« Une telle collection ne peut qu’éveiller les passions de ceux qui aiment l’automobile, mais aussi celles des amateurs d’art et d’histoire. Jamais plus, nulle part dans le monde, un tel trésor ne sera découvert », a déclaré M. Novikoff au Telegraph.

AFP PHOTO / XAVIER LEOTY (Crédit photo : ©Getty Images | XAVIER LEOTY)

Certaines des voitures ont été sauvées juste à temps, car l’exposition aux intempéries de certaines les avait fait rouiller, tandis que d’autres étaient pleines de vignes et de mauvaises herbes.

On ne peut qu’imaginer à quoi elles ressemblent toutes aujourd’hui – entièrement restaurées.

Vous pouvez visionner la vidéo de l’événement :

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Voici la voiture solaire autonome

Des Hollandais inventent la voiture solaire qui se recharge toute seule

Par Robin Ecoeur
27 mai 2019

Le secret ? Des capteurs recouvrent une partie de la carrosserie et alimentent la batterie en permanence.

On laisse le soleil faire tout le travail. Les voitures électriques sont au centre de toutes les discussions. Mais pour que ces véhicules soient propres, il faut que l’énergie qui les alimente le soit également. Et entre le nucléaire et l’énergie solaire, il y a un énorme fossé.

Voilà pourquoi les Hollandais de Lightyear ont conçu la Lightyear One, une voiture qui se recharge grâce au soleil avec une autonomie estimée entre 600 et 800 kilomètres selon l’utilisation et la météo. Car oui, la société, qui compte dans ses rangs d’anciens employés de Telsa ou Ferrari, annonce que l’ensoleillement du pays où se trouvera le véhicule déterminera son autonomie. À Hawaï ou à Los Angeles, le soleil pourra procurer l’équivalent de 20 000 kilomètres d’autonomie sur une année, contre seulement 10 000 kilomètres à Amsterdam. À titre de comparaison, un Français parcourt environ 13 000 kilomètres en moyenne sur une année.

Son prix ? 120 000 euros. En fonction du temps, les capteurs solaires permettront donc de rouler plusieurs semaines sans effectuer une seule recharge. Mais il sera également possible de la brancher sur une prise en cas de panne ou de manque de soleil.
A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Des frais de consultants et d’avocats énormes

Rachida Dati aurait touché 600.000 euros de Renault-Nissan

Rachida Dati aurait touché 600.000 euros de Renault-Nissan

L’eurodéputée aurait été rémunérée par la filiale RNBV en tant qu’avocate entre 2009 et 2013.

Par L’ObsPublié le 04 février 2019 à 16h50

L’eurodéputée Rachida Dati aurait perçu 600.000 euros de la part de Renault-Nissan, selon les informations de « l’Express« . C’est ce qui ressort de l’audit indépendant mené en ce moment et conjointement par Renault et Nissan sur le fonctionnement de la filiale RNBV, censée chapeauter l’Alliance. 

On savait déjà, d’après les informations de Bloomberg, que Rachida Dati avait été rémunérée par cette filiale entre novembre 2009 et février 2013. D’après son avocat Olivier Pardo, l’ex-ministre de la Justice a été rémunérée en tant qu’avocate. 

Problème, note « l’Express », alors que sa convention d’avocat a démarré en novembre 2009, quatre mois après son départ du gouvernement, elle n’a déclaré aucune activité professionnelle en tant qu’avocate en 2009 

Sa déclaration d’intérêts révèle des honoraires hors taxe de 625 000 euros pour 2010, 539 000 euros pour 2011, 704 000 euros pour 2012 et 205 000 euros pour 2013. 

Des frais de consultants et d’avocats énormes

A LIRE AUSSI Un Moteur Vapeur Pour réduire sa conso

Le contrôle technique se durcit de nouveau au 1er juillet

Contrôle technique
Reporté de six mois, suite à la crise des gilets, le nouveau contrôle technique anti-pollution doit entrer en vigueur le 1er juillet. Avec une attention accrue sur la pollution des modèles diesel. – AFP

Reporté de six mois, à la suite de la crise des gilets jaunes, le nouveau contrôle technique anti-pollution doit entrer en vigueur le 1er juillet. Avec une attention accrue sur les émissions de particules des modèles diesel.

Le contrôle technique doit se durcir une nouvelle fois le 1er juillet 2019. Après avoir été renforcé, en particulier sur la sécurité, le 20 mai 2018, le contrôle deviendra une nouvelle fois plus sévère dans deux mois. Cette fois-ci, c’est le contrôle de la pollution des véhicules diesel qui est renforcé. Les modèles essence ne sont pas concernés par ce durcissement.

Cette réforme devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier, mais pour apaiser la colère des gilets jauneselle avait été reportée de six mois, début décembre, par le Premier ministre Edouard Philippe.

Nouvelle procédure, nouveaux appareils…

Un report qui a permis aux professionnels de se rôder pendant plusieurs mois avec de nouveaux appareils de mesures plus sévères, et une nouvelle procédure de contrôle. Les professionnels doivent en effet désormais réaliser sept accélérations franches sur les véhicules testés. Ces accélérations doivent de plus être réalisées sur des moteurs chauds. Le nouvel appareil de mesure indique par ailleurs clairement quand doivent être réalisées ces accélérations. Le but est de se rapprocher d’une situation réelle de conduite.

Restera ensuite à comparer, dès le début de l’été, les résultats relevés avec les normes plus sévères qui seront en vigueur. Si le véhicule pollue plus, au bout de sept accélérations, que la norme selon laquelle il a été homologué, il sera recalé. Mais si l’accélération du contrôleur technique n’est pas assez franche, l’appareil ne considérera pas la mesure comme valide, histoire d’éviter les petits arrangements.

… et des normes plus sévères

« Depuis le 1er janvier, nous utilisons les nouveaux appareils de mesures des fumées, appelés opacimètres, mais les contrôles ne sont pour l’instant pas plus durs, car nous appliquons encore les anciennes normes », nous précise Laurent Palmier, président du réseau de contrôle technique Sécuritest.

« Pour l’instant, nous prenons par défaut 0,7 pour toutes les voitures répondant à la classe environnementale Euro 6, confirme dans L’Est Eclair James Stalens, gérant de l’enseigne Autosur à Reims (Marne) Sachant que le report du contrôle a été assorti d’une marge supplémentaire de 20%, cette Renault Mégane ne doit pas dépasser 0,84 actuellement. À partir du 1er juillet, ce sera bien le chiffre de 0,51 qui sera retenu ».

Une tolérance presque zéro

Paradoxalement, ce contrôle s’annonce plus sévère pour les véhicules diesel sortis après 2011, de normes Euro 5 et Euro 6. Ils ne doivent pas non plus émettre plus de particules qu’à leur homologation. Mais leurs valeurs d’homologation, réalisées sous un cycle très favorable, amenaient des taux de particules très bas, éloignés de la réalité au quotidien, et donc difficiles sur le papier à atteindre « dans la vraie vie ». Surtout pour des véhicules diesel qui n’effectuent que des petits trajets à froid en ville.

Après plusieurs mois de tests, les professionnels se montrent cependant rassurants.

« La tolérance est beaucoup plus fine, mais les modèles diesel les plus rassurants passent haut la main, quand on compare leurs résultats à la norme la plus sévère, nous explique Fabrice Godefroy, porte-parole de l’association Les Diésélistes de France. Si le propriétaire a enlevé le filtre à particules, cela se voit tout de suite. Idem pour un système de dépollution encrassé. Si ces véhicules ne réussissent pas ce contrôle technique, c’est qu’ils ont vraiment un problème ».

Des prix contenus… sauf en cas de réparation

Autre point positif: ce nouveau contrôle technique ne devrait pas être plus cher. La nouvelle procédure concernant les tests anti-pollution ne dure que 4 à 5 minutes, le prix global du contrôle technique devrait donc rester compris entre 65 et 75 euros. Mais en cas de recalage, le coût des réparations pourrait être plus onéreux.

« La recherche de la panne pourra être coûteuse, car les garagistes vont devoir se mettre au niveau, avec les bons appareils, pour apporter le bon diagnostic, poursuit Fabrice Godefroy. Si le système est encrassé, la facture restera correcte. Mais en cas d’injecteur défectueux, ou de vanne EGR défaillante, elle pourrait être beaucoup plus salée ».

UNE SOLUTION : ECO-LEAU.COM