Ce pneu végétal purifie l’air et génère de l’électricité

Les ingénieurs américains de Goodyear ont inventé un pneu partiellement végétal capable d’absorber la pollution et de produire l’énergie nécessaire aux voitures connectées. Tout roule, quoi.

Vive le trafic. Il s’appelle Oxygene et, si l’on est encore loin de sa production dans les ateliers Goodyear, ce projet présenté au Salon international de l’automobile de Genève donne carrément envie d’augmenter le nombre de voitures sur les routes. En combinant les différentes innovations sur lesquelles travaillent ses ingénieurs, il renforce à la fois la sécurité, améliore la qualité de l’air et prépare l’avènement des voitures intelligentes. Alors, qui veut réduire le trafic maintenant ?

Le pneu qui respire pour nous. Au cœur du concept d’Oxygene, il y a une mousse végétale installée là où l’on trouve les enjoliveurs habituellement, et un design particulier pensé pour drainer l’eau de la partie au contact et l’attirer sur les flancs. Double intérêt : on améliore ainsi l’adhérence sur route mouillée, puisque l’eau est absorbée par la verdure, et en l’alimentant, la mousse vivante va jouer son rôle de plante. Donc aspirer le dioxyde de carbone et, grâce à la photosynthèse, créer de l’oxygène qui est réinjecté dans l’air.

Si les 2,5 millions de véhicules de Paris en étaient équipés, ces pneus magiques produiraient 3 000 tonnes d’oxygène et absorberaient 4 000 tonnes de CO2 par an. Lire la suite

SUR LE MÊME SUJET

Et pour réduire votre impact Ecologique, il y a Eco-Leau :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 7 =