Les équipements 5G consomment tellement d’énergie Que…

En Chine, la 5G consomme tellement d’énergie qu’on la coupe la nuit

05/09/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Isopix

Les équipements 5G consomment tellement d’énergie que des opérateurs chinois les mettent en veille durant la nuit.

La Chine développe son réseau 5G à toute vitesse. 250.000 antennes ont déjà été installées sur un objectif de 600.000 d’ici à la fin de l’année, selon le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information. La barre des 100 millions d’abonnés a par ailleurs été franchie durant l’été.

3,5 fois plus

Mais cette technologie, que l’on nous promet ultra-rapide, possède un inconvénient majeur: elle est extrêmement gourmande en énergie. Dans un livre blanc publié récemment, l’équipementier chinois Huawei dévoile que les stations de base 5G peuvent consommer jusqu’à 3,5 fois plus d’énergie que leurs équivalentes 4G.

Comme le rapportait récemment le South China Morning Post, l’opérateur chinois Unicom a annoncé mettre ses stations en veille entre 21 heures et 9 heures du matin dans la ville de Luoyang, au nord-ouest de la Chine, et ce dans le but de faire baisser l’énorme consommation du système. La mesure ne devrait toutefois pas avoir de conséquences pour les utilisateurs. ‘L’arrêt des stations de base n’est pas manuel; il s’effectue automatiquement à certains moments [selon la demande]’, a expliqué Wang Xiaochu, le CEO de l’entreprise.

Lire aussi – 

ET SI ON CHANGE DE TECHNO ?

Aujourd’hui, il croule sous les commandes …

LIRE AUSSI > roulez à l’eau

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 75330625_23843871432260501_1350513227405983744_n.png.jpg.

Comment faire baisser la note?

Déjà en mars, un rapport de l’équipementier suédois Ericsson, relayé par Korii, attirait l’attention sur cet aspect de la technologie 5G en évoquant une consommation énergétique qui allait augmenter ‘de façon dramatique’ en cas de déploiement similaire à ceux de la 3G ou la 4G. Ce qui ne serait ‘pas soutenable’ à long terme.

Ericsson proposait néanmoins plusieurs pistes pour faire baisser la note énergétique:

  • Recourir à l’intelligence artificielle pour gérer les réseaux.
  • Utiliser du matériel plus économe en énergie.
  • Installer des antennes dont la puissance varierait en fonction de la densité de population.
  • Enfin, la mise en veille automatique était également évoquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 9 =