Une méthode efficace à 100 %

Comment échapper aux radars ?


Vos points se comptent sur les doigts d’une main ? Éviter les radars est pour vous une question cruciale ? Outre vous comporter de façon exemplaire sur la route, voici quelques pistes pour vous aider à conserver votre permis.

radars

Il en existe différents modèles et leur technique évolue chaque année. Les radars de dernière génération ne sont pas plus grands qu’une grosse paire de jumelles. Ils calculent la vitesse, photographient le véhicule mais aussi le conducteur en un clin d’œil et transmettent le tout sans délai. Du coup, ils sont capables d’enregistrer tout type d’infraction (excès de vitesse mais aussi ceinture oubliée, téléphone au volant). Enfin, ils prennent de vitesse un détecteur de radar… On fait quoi ?

Faites preuve de bon sens :

Les représentants des forces de l’ordre n’ont pas de temps ni d’argent à perdre. Il faut bien rentabiliser le matériel. Aussi vont-ils disposer les radars à des endroits stratégiques, dans le but de « piéger » un maximum de mauvais conducteurs. À nous de réfléchir et d’estimer la probabilité de trouver des radars à tel ou tel endroit sur les routes. Eh oui, le meilleur détecteur, c’est encore vous !


Autres critères à prendre en compte, la météo, l’heure, la date… En effet, en cas de pluie intense ou de période caniculaire, les risques sont moindres. À la tombée du jour et de nuit, la présence policière se calme aussi, même si les véhicules de police banalisés sont aujourd’hui équipés de radars discrètement cachés derrière la plaque minéralogique et fonctionnent parfaitement de jour comme de nuit. Enfin, les périodes de grands départs en vacances doivent nous faire redoubler de vigilance.

Méfiez-vous de certaines zones stratégiques :


Sur l’autoroute, on ralentit à l’approche des ponts, des aires de parking et des péages.

En ville, on roule cool à l’entrée de souterrains, le long des parcs et jardins, vers les abribus et évidemment sur les grands axes périphériques où les caches sont nombreuses et les excès de vitesse encore plus.

Sur les nationales et les départementales, on surveille les zones situées après une côte et en bas des descentes mais aussi les intersections et tous les endroits où le camouflage est possible (bosquets, renfoncements, bâtiments).

On se renseigne aussi sur les habitudes des forces de l’ordre auprès des locaux. Ils se feront un plaisir de vous indiquer les coins stratégiques.

En outre, de manière générale, méfiez-vous des véhicules arrêtés sur le bas-côté, à droite en particulier, il peut s’agir de voiture photo.

Limitez les dégâts :


Si vous avez été flashé par un radar mobile, vous pouvez peut-être échapper à la sanction ou en diminuer les conséquences. Arrêtez-vous dès que possible après l’infraction, sur le bas-côté ou en tout début d’aire d’autoroute. Garez-vous, faites semblant de dormir et patientez au moins 5 minutes.

Le radar enregistre les infractions les unes après les autres et les communique à la brigade chargée, quelques centaines de mètres plus loin, d’intercepter les véhicules. Il se peut que vous disparaissiez de la liste assez rapidement si le trafic est dense et que les infractions sont nombreuses. Vous repartez ensuite tranquillement, en croisant les doigts…

Prenez la précaution de rouler le pare-brise baissé, cela altère parfois la visibilité du visage sur les photos. Les plus roublards changeront leur apparence lors des longs trajets. Lunettes de soleil, casquette… Difficile pour la police de vous identifier clairement. Vous n’échapperez pas à l’amende — puis qu’il s’agit de votre voiture — mais vous ne perdrez pas de point.

Et les antiradars ?


Ces systèmes de détection embarqués sont aujourd’hui appelés : « assistant d’aide à la conduite ». Ils doivent strictement se limiter à avertir le conducteur qu’il entre dans une zone à risque (les automobilistes eux-mêmes alimentent les données en signalant la présence de « zones à risque » croisées sur leur route). Les autres détecteurs, indiquant le point précis de présence d’un radar, tout comme les brouilleurs, sont désormais interdits et leur usage est lourdement sanctionné.

Rappelez-vous que le meilleur moyen d’éviter les radars, amendes et retraits de point reste encore de respecter les limitations de vitesse. Une méthode efficace à 100 % !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 5 =