Un plombier investi pour la planète

Seine-et-Marne : un plombier invente un système pour gaspiller moins d’eau potable

Sidi Drici, plombier à Melun, a mis au point un système permettant de recycler l’eau usagée de la douche et ainsi l’utiliser pour tirer la chasse des toilettes.

Bernard PoiretteRTL Week-endBernard Poirette
TéléchargerSidi Drici a mis au point un système permettant de recylcer l’eau de la douche à destination des toilettes.Crédit Image : AFP / FRED TANNEAU | Crédit Média : Bettina de Guglielmo | Durée :  | Date : 

L’innovation d’un ingénieux plombier pourrait éviter un gros gaspillage d’eau potable pratiqué par tous au quotidien, celui provoqué par la chasse d’eau. Sidi Drici travaille à Rubelles, en Seine-et-Marne. Il a eu l’idée de recycler l’eau usagée de la douche en installant un récupérateur de 50 litres dont l’eau filtrée est ensuite réorientée vers la chasse d’eau des toilettes.

L’installation coûte de 600 à 1.000 euros en fonction de la maison, mais elle est vite rentabilisée. « Notre consommation d’eau a été divisée par deux, explique Aurélie, équipée depuis six mois dans la maison où elle vit, à Melun, avec son mari et leurs deux enfants. On a fait une bonne économie d’au moins 250 euros » sur cette période, illustre-t-elle.

« J’ai une petite fille de 3 ans qui commence à utiliser les toilettes et qui tire la chasse relativement souvent, le plus grand qui passe des heures sous la douche… On se rend compte qu’on jetait vraiment beaucoup d’eau, alors que maintenant on s’autogère », résume Aurélie.

Un plombier investi pour la planète

Plus de 80 foyers sont équipés de ce réservoir relié aux toilettes. Une fierté pour Sidi Drici, plombier depuis dix ans en Seine-et-Marne. « Qui jetterait un pack d’eau dans les toilettes une fois après avoir uriné ? Personne. C’est une aberration », s’insurge le plombier, qui précise qu’il n’a pas déposé de brevet. « Je fais cela pour la planète. Je pense qu’il va y avoir des enfants derrière nous et qu’il faut aussi penser à eux ».

Sidi Drici compte aller plus loin. Dans une vidéo, il interpelle le gouvernement pour que ce système devienne obligatoire pour toute nouvelle construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 4 =