20 millions d’euros pour analyser les réseaux sociaux des contribuables

Le fisc investit 20 millions d’euros dans du logiciel qui analysera les réseaux sociaux des contribuables

 Mis à jour le 

L’administration fiscale dépense 20 millions d’euros dans du logiciel analysant et triant les masses de données contextuelles laissées sur les réseaux sociaux. L’objectif: mieux identifier le train de vie de fraudeurs qui s’affichent sur Facebook ou Twitter et le comparer à leur déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 7 =