eco leau® En Bretagne, le moteur à eau simple à installer




 

Bien que très ancienne, l’astuce est encore largement méconnue. Pourtant, elle permet des économies considérables et un vrai progrès environnemental.
Pour beaucoup, le moteur à eau est un serpent de mer : on en parle sans arrêt, mais on n’en voit jamais la queue, Mais… Le Mythe est devenu réalité

 

 

.


Pourtant, de nombreuses expériences menées par des particuliers tendent à prouver l’efficacité d’un tel système. La dernière en date nous est rapportée par le très sérieux Télégramme et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fait envie ! Téléchargez L’article ICI 

Marc Renaudin, un Breton de 64 ans, a fait ajouter un simple petit système H4ALL à sa voiture il y a plus de deux ans et demie. Sans toucher à la moindre pièce de son moteur, il a juste acquis un Kit Eco-Leau qui reprend une vieille astuce consistant à injecter de l’eau déminéralisée (ou de l’eau de pluie) dans un moteur à combustion.

 

 

 

L’eau pulvérisée réduit la température de combustion et rend ainsi le processus plus efficace et plus économe. – Source : Eco-Leau.com

Depuis, les résultats sont spectaculaires !

Avant son kit, Marc Renaudin parcourait 850km avec un plein au volant de sa Citroën C5 138CV. Aujourd’hui, avec le même véhicule, le même moteur et le même type de conduite, il atteint
les 1 200km !

Marc Renaudin, dans les colonnes du Télégramme, en juin dernier :


« La dernière fois que vous avez parlé de moi, j’ai reçu des appels de la France
entière. Les gens se demandaient si ça marchait vraiment, si c’était une
arnaque, si j’étais payé pour le dire. Il n’y a aucun doute, je le conseille
vraiment. Ma voiture marche toujours aussi bien, je fais des économies et elle
pollue moins. C’est d’ailleurs ce qu’on m’a fait remarquer au dernier contrôle technique. Seul souci, il va falloir que je recharge en eau, il n’a pas beaucoup plu ces derniers jours ».

 

À ce stade de l’article, vous vous demandez sans doute où ce Breton s’est procuré un tel kit capable de réaliser autant d’économies (et, par la même occasion, de préserver l’environnement).
Eh bien sachez que l’entreprise qui l’a équipé s’appelle Moteur.bzh, une boîte bretonne récente et exclusivement consacrée à cette activité. Pour en savoir plus sur son procédé, découvrir d’autres témoignages de clients enthousiastes et envisager de faire appel à elle, voici son site ECO-LEAU.COM

! Une contrainte cependant pour l’automobiliste, celle de ravitailler en eau tous les 1 000 kilomètres

(20 à 50 cl)

.


➤ Hybride4All.com, Publié par Ecoleau

Avec son kit Hybride4all (Eco L’eau), la société Moteur-Eau revient sur une solution utilisée par le passé : celle consistant à injecter de la vapeur d’eau purifiée (ionisée) au niveau de l’admission d’air.

P’Tit Train ROSCOFF avec #Hybride4All pour #Economie #Ecologie 

Le petit train touristique roule à l’eau de pluie !

  • Sandrine Pouliquen n'hésite pas à lever le capot pour montrer le système installé : un bulleur, un diffuseur, un catalyseur, un filtre à air raccordé sur le récipient, des durites.
    Sandrine Pouliquen n’hésite pas à lever le capot pour montrer le système installé : un bulleur, un diffuseur, un catalyseur, un filtre à air raccordé sur le récipient, des durites. 

« Nous étions curieux de découvrir ce moteur à eau dont nous avions entendu parler. »Sandrine et Jean-François Pouliquen, cogérants du petit train touristique roscovite, ont profité de l’hiver pour innover. Désormais, il roulera à l’eau de pluie !

« Nous étions conscients de la pollution engendrée par nos tours en ville. Doté d’un moteur diesel de 2e génération, il commençait d’ailleurs à prendre de l’âge, expliquent-ils.Sans compter la dépense en énergie augmentant au gré des prix des carburants. » La décision a donc été prise d’installer dans le moteur, un kit hybride à l’eau, qui donne pleinement satisfaction.

« Ce kit a pour principe de doper le moteur en injectant un mélange homogène de particules d’air humide et de particules de carburant pulvérisées. Nous constatons une division par deux de la consommation de carburant et, surtout, une émission de pollution réduite », se réjouissent les cogérants.

Sans modification de la mécanisation

« Le procédé est simple. Il consiste à intégrer une machine à vapeur dans le moteur. Le but est de refroidir l’air en injectant de l’eau sous forme de microgouttelettes au niveau de l’admission, juste avant que l’air n’arrive dans les cylindres, poursuit Sandrine Pouliquen. Cette injection d’eau n’est pas permanente. Elle est avantageuse quand le moteur est sollicité. Le tout, sans aucune modification de la mécanisation, et légal. »

Quant à l’eau de pluie nécessaire, il suffit de la récupérer. « Notre train est dans un garage assez vaste. Nous avons installé des récupérateurs au niveau de la toiture, ajoute Jean-François Pouliquen. Et la réduction de la consommation de carburant entraîne un encrassement moindre de la mécanique ainsi qu’un abaissement des rejets polluants.

 Mr POULIQUEN

« Le Gain de conso grimpe jusque 50 % » ➤ Plus d’info sur Moteur.BZH

Un vrai coup de pouce pour le porte-monnaie donc, mais pas seulement ! L’invention de LBME permet aussi au moteur d’émettre moins de carbone.

Une nette réduction de 20%… et parfois même plus. Là aussi, tout dépend du type véhicule et de conduite.

« Sur une voiture, nous avons pu mesurer que le rejet de CO2 dans l’atmosphère a été
réduit de 70% après l’installation du kit. »
Ne reste plus qu’une question : on s’y met quand ?!
Le Lorientais a fait le calcul : grâce à son nouvel équipement, il aurait économisé 19 pleins,
l’équivalent de 16 000 kilomètres parcourus « gratuitement » !

Une solution française bénéfique pour la planète et tous les automobilistes

Posté le 28/11/2017




Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Pollution de l’air, carburants, taxes, entretien… L’automobile coûte cher à l’environnement et aux Français.

Conjuguer écologie et économies, c’est le pari de Moteur.Bzh Eco-Leau®, qui  propose ECO L’Eau, un dispositif technologique ingénieux pour doper les moteurs des voitures… à l’eau ! En plus de Faire baisser la consommation de carburant et les rejets de particules nocives dans l’atmosphère, l’injection de vapeur d’eau, via ECO L’Eau, permet de ralentir l’usure prématurée des pièces moteur, apporte un plus au niveau confort de conduite : plus de couple, moins de sonorité moteur etc…

ECO L’Eau, une solution française bénéfique pour la planète et tous les automobilistes

 

Au fil de l’histoire de l’automobile,la consommation de carburant est devenue un enjeu majeur pour l’environnement et le pouvoir d’achat des Français. Depuis 2007, la succession de chocs et contre-chocs pétroliers entraîne d’importantes variations de prix du carburant, grevant par ricochet le pouvoir d’achat des Français,

Lors des chocs, la part de l’automobile dans la consommation des ménages français dépasse la barre des 13%. En 2014, les utilisateurs de véhicules ont acquitté 63 milliards d’euros de taxes soit plus que l’impôt sur le revenu ou que l’impôt sur les sociétés ! La fiscalité automobile représente ainsi entre 29 et 36% du budget annuel des automobilistes*.

*Enquête de l’Automobile Club association – AC


Or, la taxation du gazole sera encore augmentée au 1er janvier 2019 Et c’est la ministre des Transports Élisabeth Borne qui le dit. Le projet de loi de finances pour 2019 prévoit ainsi une hausse de la fiscalité de 6,5 centimes par litre sur le diesel et de 2,9 centimes sur l’essence .

ECO L’Eau réduit de 20 à 25% la consommation de carburant* !


10259832_776127559086425_5347685176527793879_n

Dès 1865, Pierre Hugon découvre qu’injecter de l’eau dans des moteurs à combustion interne permet un gain significatif de rendement, l’eau ayant prétendument « ordre de ralentir la combustion du gaz ». Pendant la deuxième guerre mondiale les Allemands et Américains utilisent la technique de l’injection d’eau pour augmenter la puissance de leurs moteurs d’avions lors des combats aériens.

Notre concept repose sur plusieurs facteurs physiques démontrés depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, tous les spécialistes s’accordent à reconnaître que le « dopage à l’eau » fonctionne, les constructeurs ont déposé des brevets, BMW le teste même sur certains de ses moteurs (et prévoit de le commercialiser de série sur La série 1). Mais notre société  Moteur.Bzh Eco-Leau® est à ce jour la seule à permettre aux automobilistes de profiter de cette technologie ingénieuse et inexploitée.

Moteur à eau : fantasme ou réalité ?

Fruit de nombreuses années de recherche et de travaux, le dispositif ECO L’Eau a pour pièce maîtresse un réacteur (convecteur), de la taille d’une boîte d’allumette et composé d’un alliage permettant de jouer un rôle de catalyseur spécifique. En ionisant l’air humide obtenu par frottement, ECO L’Eau permet d’obtenir et d’injecter un mélange homogène de particules d’air humide ionisées aux particules de carburant pulvérisées. Cela permet de refroidir et de densifier l’air injecté, augmentant ainsi le couple du moteur et le rendant donc moins gourmand !

 

Le gaz produit par Eco-Leau à partir d’air humide est bénéfique : la combustion est bien meilleure et la consommation en carburant est diminuée notablement puisqu’il n’y a plus « d’imbrûlés ». L’utilisation d’ECO L’Eau permet ainsi de réduire de de 20 à 25%* sa consommation de carburant et par conséquent d’agir pour l’environnement en diminuant l’émission de gaz polluants d’au moins autant que la consommation, voir plus…


Pouvant être installé sur tous les véhicules à moteur thermique, sans aucune modification mécanique, ECO L’Eau permet en effet de réduire a minima de : – 50 % le rejet de particules de Carbone imbrûlées (COvt) – 30 % les émissions d’Oxyde d’Azote (NOx) – 15 % les émissions de Dioxyde de Carbone (CO2) et de Monoxyde de Carbone (CO)

ECO L’Eau une solution made in France, futée, simple et efficace pour réaliser des économies et agir en faveur de l’environnement !

Le Kit ECO L’Eau

  • un catalyseur miniaturisé plat, qui se monte de manière externe, sans soudure, avec un collier
  • un diffuseur à raccorder sur l’admission (perçage de la durite d’admission)
  • un bulleur de 1 litre en polypropylène 8x8x20 cm
  • 2,5 m de durite en silicone
  • des colliers de serrage
  • une notice de montage

 Pour Commander : HybridAll.fr

Pour en savoir plus

Site web : http://hybridforall.fr/ 

2 PRIX  Léonard de VINCI de L’innovationde L’annnée 2013 

20151120150655-p6-document-jygj20151120150655-p2-document-cmhe

 

 

Contact presse

Moteur.Bzh

Mail : contact@MOteur.Bzh

Tél. 0890 21 90 90

One thought on “eco leau® En Bretagne, le moteur à eau simple à installer

  1. Ping : - HybrideàEau
  2. Heu ! Ce chère Spitfire, avion Anglais de la seconde guerre, utilisait déjà ce système pour refroidir son moteur !!!! Rien de nouveau à l’horizon. Il est dommage de voir se répéter les mêmes découvertes sans jamais les appliquer vraiment. Demandez-vous plutôt, où est passé la voiture électrique de Nicolas TESLA. Pourquoi ne pas faire marcher nos voitures à l’hydrogène, facile à faire en plus (bilan, ZERO pollution)…

  3. Ping : - HybrideàEau
  4. Ping : - HybrideàEau
  5. Ping : - HybrideàEau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 29 =