Un moteur à eau ? Pas tout à fait mais il PERMET d’économiser 20% de carburant sur tout Moteur*

En Bretagne on n’a pas de pétrole mais on a Eco leau®, un kit pour faire 20% d’économie de carburant en y ajoutant… de l’eau. De l’eau de pluie. Si, parfaitement ! Explications.

Assez facile à installer soi-même et facturé à PARTIR de 300 euros, ce kit (en vente ici) permet d’après l’inventeur de réduire de 20 % environ la consommation en carburant quel qu’il soit: essence , diesel, Bioéthanol. De plus ajoute-t-il, il réduit de 30 % la pollution en particules fines, pointées du doigt par l’OMS. 


Ça a l’air d’un canular mais c’est une invention réelle. Laurent Baltazar, un Finistérien d’adoption, a l’exclusivité de ce brevet. Pour faire des économies de carburant il est possible d’ajouter un petit peu d’eau pure pulvérisée dans l’admission du moteur. Un système pour améliorer sensiblement le rendement de l’explosion.

Les moteurs BMW se mettent à l’eau

24 Par Guy L’Hospital
Le 02 juillet 2015

 31

La technologie dite du moteur à eau n’est pas neuve. BMW la réinterprète pour améliorer la puissance de ses trois cylindres tout en abaissant la consommation.

Le moteur essence a un sérieux problème. Pour abaisser émissions et consommations, il doit réduire la taille de ses gamelles. Mais pour conserver une bonne puissance, il a besoin des services d’un turbo ou d’un compresseur. Or, plus la cylindrée est limitée, plus le moteur monte rapidement en température et voit son rendement baisser. Une sorte de cercle vicieux…

Tour de passe-passe ?

… que BMW n’est pas très loin de rompre. En effet, les motoristes munichois ont boosté une Série 1 « trois cylindres » à 218 ch. Testée pendant quelques tours sur le site de Miramas, près de Marseille, la voiture semble en passe de tenir de belles promesses. Primo, le moteur prend ses tours comme s’il devait animer une véritable sportive (gain de puissance entre 5 et 10%), secundo les quelques mesures effectuées montrent une baisse de consommation de 8%.

Comment ça marche ? De l’eau est injectée directement dans la chambre de combustion en même temps que le carburant sous la forme d’une fine brume, abaissant lorsqu’elle s’évapore la température d’environ 25°C. Ce refroidissement permet d’augmenter le rendement et d’éviter une injection supplémentaire de carburant dans les phases de charge élevée, donc une baisse de consommation… surtout lorsqu’on accélère à fond. Ça, c’est une excellente nouvelle.

 « Le principe du moteur à eau existe depuis le XIXème siècle et n’est pas reconnu par l’Ademe« , précise Laurent Baltazar sur son site Internet.  L’inventeur a pourtant bien développé ce système en 2012 après deux ans d’études. Laurent Baltazar est l’inventeur de ce procédé en France et fait fabriquer le système par une société Française.

Notre confrère de France 3 Iroise, Yvan Froberg, a rencontré Fabien Bihoré, un automobiliste écoresponsable. Il a choisi d’équiper le moteur à essence de son véhicule d’un tel système pour rouler plus malin. De 7 litres au 100 km, il est passé à une consommation de 6 litres. Il constate même une plus grande souplesse de son moteur.

Voici son témoignage 2 Ans auparavant sur Son véhicule précédent

Moteur EcoBoost Eco-Leau


Eco Leau® Fonctionne sur tout les Moteurs depuis Presque 10 Ans

Moteur HDI qui tourne depuis Plus de 5 Ans avec
eco leau® , réussit tous ses Contrôles techniques avec succès Grâce à la dépollution, économise sur son Moteur du Fait du décrassement des Piéces etc…

One thought on “Un moteur à eau ? Pas tout à fait mais il PERMET d’économiser 20% de carburant sur tout Moteur*

  1. bonjour , il y a plus de 30 ans que j’ai vu une voiture en Ardèche marcher à l’eau ! il y a eu un barrage des pétroliers et le Monsieur qui l’avait équipée était déçu ! il m’avait expliqué comment il avait découvert cette chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 20 =